Naomi De Roeck

Naomi De Roeck

Pourquoi avez-vous choisi de travailler pour l’administration fédérale ?

J'ai d’abord cherché un emploi dans le secteur privé dans le domaine de mes études. Mais je me suis rendue compte que ce n’était pas aussi facile que je le pensais de trouver un emploi... Heureusement, ma première expérience professionnelle s'est déroulée à la commune d'Affligem, où j'avais déjà effectué un job d’étudiant. J'ai rapidement fait mes premiers pas au sein de l’administration et j'ai continué à chercher du travail dans l’administration fédérale et plus particulièrement au SPF BOSA qui s’est avéré être un bon employeur.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans le fait de travailler pour le SPF BOSA ?

La liberté et la responsabilité qui nous sont accordées. Même avant le Coronavirus, nous travaillions selon le 'New Way of Working' avec deux jours de télétravail par semaine. Nous avons la liberté d'organiser nous-mêmes nos journées de travail, pour autant que notre travail soit effectué de manière qualitative et dans les délais fixés. L'équilibre entre vie professionnelle et vie privée, et le bien-être mental en général, est extrêmement important pour le SPF BOSA et cela fonctionne bien.

L'image que vous avez de l’administration fédérale correspond-elle toujours à celle que vous aviez avant de commencer à travailler ici ?

Non, l'image que j'avais était, disons, l'image stéréotypée pas très positive de l’administration que tout le monde connaît. Mais c’est tout à fait  faux. Le SPF BOSA n'est absolument pas un environnement de travail terne et gris, rempli de vieux fonctionnaires assis et buvant leur café. Au contraire, le SPF BOSA est un environnement très coloré, dynamique, avec des fonctionnaires très enthousiastes et d'origines très diverses (rôles linguistiques, sexe, âge, origine, études, etc.).

Vous travaillez en tant que responsable des achats. Comment se déroule une journée de travail habituellement pour vous et quel est le meilleur aspect de votre travail ?

Chaque jour est différent pour nous, mais chaque jour nous devons vérifier nos mails personnels et la boîte mail partagée et répondre aux questions. Le point de départ de notre travail est de rechercher en permanence des domaines d'amélioration et d'y travailler : amélioration du modèle d'achat fédéral commun. Le plus intéressant est que nous avons la liberté de penser et d'élaborer nous-mêmes des propositions et, si nous le souhaitons, nous pouvons toujours le faire en concertation/travail d'équipe.

De quelles réalisations ou projets êtes-vous la plus fière ?

L'élaboration d'une procédure permettant à chacun de comprendre le fonctionnement pratique du modèle d'achat fédéral commun, afin de disposer d'une méthode de travail uniforme.

Combien de temps pensez-vous travailler pour l’administration fédérale ?

Actuellement, je n'ai pas l'intention de partir et je suis très satisfaite de mon travail, de mon environnement de travail et de mes collègues. De plus, il y a de fortes chances que si je veux changer d'emploi à un moment donné, ce nouvel emploi fasse également partie de l’administration fédérale.

Que diriez-vous aux personnes qui hésitent à franchir le pas vers l’administration fédérale ?

Je leur demanderais ce qui est le plus important dans leur travail. L’administration fédérale est beaucoup plus vaste que le SPF BOSA et les différents services publics ont chacun leurs forces et leurs attraits. Pour moi personnellement, le SPF BOSA est l'employeur idéal, mais en fonction de leurs préférences spécifiques, un autre service public fédéral peut être plus approprié. Cette variété de possibilités est donc aussi le point fort de l’administration fédérale. Donc, en fonction de ce qu'elles trouvent le plus important, je leur recommanderais un autre service public fédéral et ce n'est que dans des cas exceptionnels que l’administration fédérale s'avérera ne pas être l'employeur le plus approprié.

De quelle manière votre travail fait-il une différence pour la société ? 

Une différence pour la société, c'est beaucoup dire. Mais nous essayons de nous assurer que nous achetons mieux avec l’administration fédérale. J'entends par là qu'il faut dépenser moins d'argent, moins de personnel pour un même achat, mais aussi acheter de manière plus durable et à plus petite échelle en pensant à nos PME. À cet égard, nous faisons la différence car, grâce à cette nouvelle méthode de travail, nous voulons mieux dépenser l'argent des contribuables, ce qui crée à son tour des opportunités dans d'autres domaines qui contribuent à la société. En outre, de nombreuses petites organisations fédérales sont très satisfaites de notre travail ; après tout, elles ne doivent pas faire ce travail individuellement, mais peuvent se concentrer beaucoup plus sur leurs tâches principales, ce qui en soi fait souvent une grande différence pour la société.

Lorsque les gens entendent parler de mon travail, ils sont heureux d'apprendre qu'après tout, l’administration s'efforce activement de faire en sorte que l'argent des contribuables ne soit pas simplement jeté par la fenêtre, mais qu'il soit réellement utilisé de la manière la plus efficace possible.

 

 

Travailler pour .be ?

Trouvez l'emploi qui vous convient et rejoignez-nous !

Découvrez toutes les offres d'emploi disponibles