Anne-Charlotte Seynaeve

Anne-Charlotte_Seynaeve

Quel genre de travail faites-vous ? 

Je suis service managerpour la plateforme MonOpinion, qui facilite la participation des citoyens.
Les administrations de tous niveaux frappent à notre porte pour demander à utiliser la plate-forme, , et je suis à l'écoute de leurs besoins. Ensuite, je me réfère à mes collègues qui programment et ajustent la plateforme en conséquence. En ce sens, j'agis comme un intermédiaire. Nous proposons également à nos clients une formation à l'utilisation de MonOpinion, et nous continuons à assurer un suivi après le lancement.  

Quelle réalisation vous rend la plus fière ?

C'est sans aucun doute le travail que j'ai eu le privilège de faire pour la Chambre des représentants. C'était aussi mon premier dossier important. Il est vrai que nous avons pu donner un nouveau souffle au droit de pétition, qui est plus ancien que la Belgique elle-même. Ce droit signifie que n'importe qui peut poser une question au Parlement. Cependant, ce principe séculaire est devenu quelque peu obsolète et peu de personnes continuent à envoyer des lettres. Grâce à notre plateforme, cela a encore changé. Quand vous voyez qu'elle est réellement utilisée, cela vous donne une grande satisfaction.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail ?

C'est l'engagement sociétal qui est le mien. Je ne travaille pas seulement dans les coulisses. Chaque fois qu'une nouvelle version de notre plateforme est mise en ligne, les gens l'utilisent, y réagissent et des changements de stratégie en découlent.

De plus, j'ai des collègues fantastiques. Dès le début, ils se sont bien occupés de moi et ils étaient prêts à rafraîchir mes connaissances limitées en informatique. Ce qui est également agréable, c'est que mon équipe est composée de personnes dont la langue maternelle est soit le néerlandais, soit le français. Un tel environnement bilingue est très enrichissant. En raison de nos origines différentes, nous pouvons aussi trouver des solutions différentes pour un même problème, ce qui est stimulant. 

Qu'est-ce qui fait de l’administration fédérale un bon employeur à vos yeux ?

Nous avons un employeur qui offre la stabilité, un employeur qui tient également compte des personnes qui y travaillent. Pendant la crise du covid, on se 'préoccupe' de nous d'une certaine manière. Ici, notre bien-être passe avant tout, cela fait partie de la culture. C'est pourquoi la réaction à la crise s'est faite ici naturellement. Nous savions déjà ce que signifiait travailler à domicile, c'était établi. Lors d'un moment de crise comme cette pandémie, on peut voir quels employeurs font vraiment passer les personnes en premier. Eh bien, l'administration fédérale est certainement l'un d'entre eux.

Travailler pour .be ?

Trouvez l'emploi qui vous convient et rejoignez-nous !

Découvrez toutes les offres d'emploi disponibles