Mounia Selmani

Mounia Selmani

Architecte au service Bruxelles - Construction et Rénovation.  

Comment avez-vous connu la Régie des Bâtiments ?

Lorsque j’allais en cours, je passais souvent devant le siège de la Régie des Bâtiments et je voyais toujours l’annonce « La Régie des Bâtiments engage ». Un jour, j’ai consulté le site web et j’ai vu qu’il y avait une offre d’emploi qui pouvait m’intéresser : architecte junior. J’ai donc postulé et j’ai commencé à travailler à la Régie des Bâtiments le 1er février 2019. 

En quoi consiste ce stage d’architecture ?

À la fin de ses études, un architecte doit pendant deux ans faire un stage sous la surveillance d'un architecte qui est inscrit depuis au moins 10 ans à l’Ordre des Architectes. Les profs parlent toujours de bureaux d’architectes indépendants mais jamais de la possibilité de faire un stage au sein de l’Administration. Je ne savais donc pas que c’était possible, mais le Service Talent m’en a informée pendant mon recrutement. 

Y a-t-il une différence entre un stage au sein du secteur public et du secteur privé ?

La principale différence est que, dans le secteur public, on entre en contact avec tous les aspects : il y a moins de dessin, mais on s'occupe aussi des chantiers, de la partie administrative, des réunions... Cependant, si je devais travailler un jour comme indépendante, j’exercerais globalement la même fonction que celle à la Régie des Bâtiments. L'aspect créatif et la taille des bâtiments peuvent bien sûr varier, mais ma tâche reste la même : concevoir et réaliser les souhaits et les besoins des clients. 

Comment vivez-vous cette première expérience professionnelle ?

Je m’estime chanceuse ! Je dispose de beaucoup d’autonomie mais je suis bien encadrée quand je travaille sur des projets. Il y a toujours une personne prête à m’aider et à répondre à mes questions. C’est donc une belle première expérience.