Lise Lambillon

Lise Lambillon

Parlez-nous de votre job…

Je suis inspectrice à l’ONSS depuis maintenant deux ans, après avoir réussi un test chez Selor. Ma fonction d’inspectrice sociale est très variée. Elle touche aux relations sociales mais aussi aux démarches administratives.

En règle générale, une rencontre avec l’employeur est à prévoir. Cette rencontre se fait généralement dans le calme.
Je pense que mon empathie me permet de faire face à toutes sortes de réaction. J’aborde toujours les employeurs en cherchant à résoudre le problème auquel il est confronté. C’est dans cette optique que je réalise chaque jour mon travail, et les personnes rencontrées sont principalement réactives et de bonne volonté.

Je trouve très enrichissant de partager avec les autres services d’inspection les différents points de vue dans la gestion du respect des lois en vigueur.

Quel a été votre parcours professionnel avant de rejoindre l’ONSS ?

Avant de rejoindre l’ONSS, j’ai travaillé durant 20 ans au SPW (Service Public de Wallonie), Division du Logement.

Ma fonction au sein du SPW consistait principalement à tenir des permanences dans toute la Wallonie, afin d’informer le citoyen sur les primes au Logement octroyée par le SPW et de les aider dans la constitution de leur dossier.

Pourquoi avez-vous choisi de travailler à l’ONSS ?

Le droit et le respect de celui-ci m'ont toujours fasciné. Les règles sociales sont des règles que j’ai toujours véhiculées comme des valeurs intrinsèques. De plus, le contact social reste primordial pour moi.

Qu’appréciez-vous le plus dans votre job ?

La partie de mon travail qui me plait le plus est le contact avec le citoyen.
Je dois souvent intervenir dans des situations problématiques et j'essaie de les résoudre dans le calme et le respect de la personne.

Ce que j'aime vraiment, c'est quand je parviens à trouver des solutions avec les gens ou quand je peux répondre à toutes les questions. C'est pourquoi je dois constamment mettre à jour mes connaissances.

Pensez-vous avoir suffisamment d'opportunités à l’ONSS ?

Les opportunités offertes par l’ONSS sont assez régulières et variées. On est en constante formation et en constante évolution.

L’accès vers un niveau supérieur est bien présent et offert à toute personne au sein de l’administration qui souhaite évoluer dans sa carrière.

À quoi ressemble une journée typique ?

Il est très difficile de définir une journée type car mon travail est très varié.

Une inspection, par exemple, exige beaucoup de travail de préparation et de finalisation par la suite. Les inspections elles-mêmes sont très variées.

On va partout, dans tous les types de sociétés et à toutes les heures. Même si la plupart du temps, le travail se fait aux heures de bureau. Généralement, il s’agit de se rendre sur un lieu de travail, en fonction d’un ordre de mission, et de regarder comment on peut résoudre le problème rencontré avec l’employeur concerné.

Ainsi il m’est donné de me rendre dans des garages, chez des fleuristes, des notaires, des comptables,…

Quel a été jusqu'à présent votre plus grand défi dans votre travail et pourquoi ?

Mon plus grand défi a été la gestion de la crise COVID, et toutes ses conséquences désastreuses. L’arrivée du virus a énormément changé la vision du concept « travail » dans sa généralité.

Les employeurs et les travailleurs ont été contraints et forcés de s’adapter à un mode de travail totalement différent.

Il y a un avant et un après COVID pour tout le monde et pour le service d’inspection aussi. Mon arrivée en tant qu’inspectrice sociale chez un employeur, qui a déjà eu du mal dans la gestion de la crise, a parfois été mise à rude épreuve.

Comprendre et aider les citoyens dans une période ou tout bascule reste mon plus grand défi.  Je m’y applique chaque jour afin que le respect des règles sociales soit établi, tout en respectant scrupuleusement la personne en face de moi.

Travailler pour .be ?

Trouvez l'emploi qui vous convient et rejoignez-nous !

Découvrez toutes les offres d'emploi disponibles