Luc Bontemps

Luc_Bontemps

Assistant pédagogique  

Vous travaillez pour la Défense, vous êtes militaire ou fonctionnaire ?

En fait, je suis un cas particulier. J'ai d'abord fait mes études à l'école militaire pour ensuite choisir une carrière de militaire. Mais en 2000, j'ai eu envie de changer d'air et j'ai alors participé à un examen au Selor pour un poste au service Cyberdéfense du Ministère de la Défense. J'ai eu le job et depuis lors, je suis donc fonctionnaire. En 2010, j'ai ensuite posé ma candidature à l'ERM. Depuis lors, je travaille donc dans une école militaire, mais en qualité de fonctionnaire. Ma fonction de ‘Teaching Assistant' est comparable à celle d'un assistant à l'université. J'apporte un soutien aux étudiants, je suis notamment responsable de séances d'exercices et j'accompagne des projets de recherche scientifique en collaboration avec les chercheurs.

Pouvez-vous expliquer brièvement en quoi consiste la tâche d'un chercheur à l'ERM ?

Les chercheurs sont ici chargés de projets de recherche. Les projets durent quatre ans en moyenne et ils offrent aux chercheurs la possibilité d'obtenir un doctorat. Ensuite, soit les chercheurs quittent l'ERM, soit ils restent ici et continuent leurs recherches dans de nouveaux projets. Pendant un projet de recherche, le but du chercheur est bien sûr de partager ses résultats avec le monde scientifique.

Qu'est-ce qui vous attire à l'ERM ?

En fait, notre école ressemble davantage à une université, et l'environnement y est international. Nous recevons de nombreux étudiants et chercheurs étrangers, ce qui crée un climat de travail très enrichissant. Il nous arrive de nous retrouver à table avec des collègues de quatre continents différents. Et comme le dit l'adage, ‘the sky is the limit’ dans le monde scientifique. Les chercheurs sont encouragés et mis au défi de repousser autant que possible les limites dans leur domaine de recherche. Pouvoir aller vraiment au fond des choses dans certains domaines, c'est le bonheur pour un chercheur.

Quelles sont les compétences nécessaires pour travailler à l'ERM ?

Il faut être capable de présenter ses résultats face à un public. Il faut également avoir des compétences linguistiques, car l'anglais est souvent la langue véhiculaire dans cet environnement international, et il faut aussi savoir comment rédiger un document de recherche ou une thèse. Je voudrais aussi ajouter qu'un chercheur doit être capable de se fixer des objectifs, et il doit bien sûr avoir une discipline personnelle suffisante pour y aboutir. Il doit aussi faire preuve d'une grande curiosité scientifique et savoir travailler en autonomie. Un projet dure en moyenne quatre ans, et c'est au chercheur à organiser son temps de manière à obtenir des résultats à la fin.