Eric Petre

cartographe

Cartographe

En quoi consiste le job de cartographe à l’IGN ?

Le travail du cartographe en salle consiste principalement mais pas exclusivement à maintenir à jour des bases de données géographiques du territoire belge. Ces bases de données servent à des applications cartographiques ou statistiques, civiles ou militaires. Par exemple : les cartes topographiques grand public, les cartes de navigation aérienne, les cartes touristiques, en format papier ou numérique, les études urbanistiques , les services de secours,…

Les objets cartographiques (leur géométrie et les informations liées aux objets comme la largeur ou le nombre de bandes de circulation d’une route) sont créés/modifiés/supprimés sur PC à l’aide de photographies aériennes soit en 2D (sur orthophotos) soit en 3D (photogrammétrie).  

Pouvez-vous raconter une journée type ?

C’est un travail de bureau dans un environnement technique et graphique. Les interactions entre cartographes sont fréquentes compte-tenu de la complexité des critères à appliquer et interpréter (ce mur de soutènement a-t-il la longueur et la hauteur minimale pour être sélectionné ? Ce bâtiment a-t-il une forme ou fonction particulière ? etc. ) Chaque cartographe peut, que ce soit en salle de production, en réunion ou via d’autres moyens de communication, proposer des solutions ou des remarques par rapport à des situations particulières, afin d’améliorer les méthodes de travail et/ou les critères de sélection. La réalité géographique est infiniment variée alors que le nombre d’objets et d’informations intégrables dans les bases de données est limité. C’est à la fois la difficulté et l’intérêt du travail. 

L’IGN a également été précurseur dans le domaine du télétravail (communication via Teams dans ce cas) qui continue de se développer. Le télétravail est accessible à tous après avoir acquis les compétences et l’expérience nécessaires grâce aux collègues. De nombreux cartographes télétravaillent à temps partiel depuis plusieurs années. 

Qu’est-ce qui rend ce job particulièrement attractif ?

Cartographe est un terme générique qui recouvre de nombreux « métiers » fort différents. De nombreux cartographes changent de service/métier en cours de carrière et même au sein du même métier le travail est varié. Récolte d’informations géographiques sur photographies aériennes ou sur place, mesures de terrain, transformation de la représentation des symboles cartographiques d’une échelle de carte à l’autre (généralisation cartographique), contrôle de qualité sont complémentaires et interchangeables en fonction du profil et de l’intérêt du cartographe. 

De quelles compétences doit disposer votre futur.e collègue ?

Le cartographe doit faire preuve d’initiative pour trouver des solutions aux problèmes à l’aide des nombreux outils informatiques disponibles et de la documentation (par exemple résoudre les contradiction et les incohérences entre différentes sources d’information).

Il existe plusieurs solutions et méthodes pour arriver au résultat souhaité et le cartographe doit faire aussi preuve d’autonomie dans l’organisation de son travail. C’est également un travail qui demande beaucoup d’attention et de concentration pour arriver au niveau de qualité requis. 

Pourquoi travailler pour l’IGN ?

C’est un métier peu connu mais qui gagne à l’être :-). L’originalité du métier, la variété du travail en constante évolution, le travail à la fois individuel en pleine autonomie tout en faisant partie d’une équipe avec de nombreux échanges, la souplesse de l’organisation en font un métier passionnant. L’IGN est une structure publique à taille humaine qui contribue à une atmosphère rassurante et épanouissante. Les conditions de travail caractérisées par la confiance et la souplesse offrent un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée.