Roos Depla

Roos Depla

Bibliothécaire pour le service Manuscrits

Quel a été votre parcours avant de rejoindre votre employeur actuel ?

J’ai fait des études en histoire à l’Université de Gand suivies par des études en patrimoine. Je connaissais KBR avant de poser ma candidature. Dans le cadre de mes études, je suis effectivement venue plusieurs fois pour mes cours.

Travailler pour votre employeur actuel … Est-ce un avantage, selon vous ?

Oui. D’abord, travailler à KBR me permet de mettre en pratique les acquis de ma formation car j’ai un grand intérêt envers le patrimoine. Ensuite, ma fonction me permet de faire des rencontres intéressantes avec des chercheurs et des professeurs. Enfin, l’accessibilité en transport en commun est un avantage non négligeable.

Quelle a été la procédure de sélection ?

J’ai envoyé mon CV et ma lettre de motivation suite à une offre d’emploi pour un contrat premier emploi diffusée sur le réseau Alumni de l’Université de Gand. J’ai été contactée par la responsable du service RH pour réaliser un entretien. Lors de cet entretien, j’ai passé un test afin d’évaluer mes connaissances. Dans un premier temps, j’ai eu 45 minutes pour préparer la question. Et dans un second temps, j’ai dû expliquer oralement mon raisonnement quant à l’exercice devant un jury. J’ai rapidement reçu les résultats, et j’ai été sélectionnée avec une autre candidate. Nous avons eu de la chance car nous avions pu choisir entre les manuscrits et les journaux, et chacune a pu choisir ce qui l’intéressait vraiment, à savoir les manuscrits pour ma part.

Comment décririez-vous votre travail ?

L’équipe est composée de six collaborateurs. En ce qui concerne mes tâches, elles sont assez variées. Je réponds aux mails des lecteurs, je pars de temps en temps en mission, je catalogue les manuscrits, je prépare les dossiers de prêts aux expositions et j’aide les usagers dans leurs recherches.

Quels sont les atouts de ce travail ?

Les atouts de ce travail sont la variété des tâches et le partage des connaissances par le biais des différentes rencontres.

Voulez-vous partager une anecdote particulière ?

Un visiteur voulait avoir accès à une image. Il n’a pas été évident de trouver cette image parmi les 35 000 manuscrits. La recherche a été longue et je craignais de ne pas pouvoir répondre à la requête de notre visiteur. Mais j’ai été enthousiaste, après de longues recherches, de pouvoir lui transmettre ce qu’il voulait.