Chez nous, évoluer n’est pas un concept en l’air

Dans l’administration fédérale, tout le monde a l’occasion de développer une carrière passionnante. Nous croyons en notre personnel et lui donnons la possibilité de progresser, et pourquoi pas évoluer vers une fonction de top manager. Emmanuelle Vandamme et Arnaud Vajda peuvent en témoigner. En effet, tous les deux ont eu un beau parcours qui les a menés vers la direction de leur organisation.

Arnaud Vajda est top manager au SPP Politique scientifique (Belspo). Il est reconnaissant des opportunités qu’il a reçues et est conscient que cela ne va pas d’office de soi partout. « Pour peu que l’on cultive un état d’esprit orienté solutions, un côté entreprenant, on peut se retrouver rapidement à des places dont les équivalents, dans le privé, sont inaccessibles aux jeunes. »

Emmanuelle Vandamme est, elle aussi, l’exemple de quelqu’un qui a gravi les échelons : elle a commencé à travailler dans l’administration fédérale à 25 ans, et a pris la tête du SPF Mobilité et Transports à 43 ans. Pour elle, il y a deux voies principales pour évoluer. “Progresser au sein d’un domaine donné, notamment s’il est très technique et complexe, et acquérir au fil du temps des compétences en management. Ou, comme Arnaud et moi-même, passer d’un SPF à l’autre.”

Réalisez aussi vos ambitions

Comme en témoignent les carrières d’Arnaud et d’Emmanuelle, un poste de direction au sein de l’administration fédérale est à la portée de celles et ceux qui le veulent vraiment. Peut-être est-ce votre cas ? Alors, tentez votre chance!

Découvrez ici pourquoi vous devriez franchir le cap et quelle est la procédure à suivre.

Et si vous voulez en savoir plus sur l’expérience d’Arnaud et d’Emmanuelle, vous pouvez retrouver ici l’ensemble de leur interview.

Travailler pour .be ?

Trouvez l'emploi qui vous convient et rejoignez-nous !

Découvrez toutes les offres d'emploi disponibles