Top Skills 2022 pour la première fois ouverte à tous (h/f/x)

La douzième édition de l’action Top Skills a eu lieu récemment, avec une session francophone et une session néerlandophone. Pour la première fois, cette initiative qui vise à encourager les personnes à postuler pour des fonctions de management, était ouverte à toute personne ayant un talent managérial, et ce quel que soit son genre. Au total, 346 personnes ont participé, ce fut un beau succès !

Dans son discours d’ouverture, la Ministre Petra De Sutter, en charge de la fonction publique, a insisté sur la nécessité de permettre à tout le monde, quel que soit son genre, de participer à Top Skills. Auparavant, l'accent était mis sur les femmes, désormais les hommes sont également les bienvenus. En effet, pour arriver à un leadership inclusif et une plus grande diversité dans les postes de management, il important d'impliquer le plus grand nombre de personnes possible.

En 2021, 35,8 % de postes de top management étaient occupés par des femmes et 64,2% par des hommes. Le nombre de femmes mandataires continue d’augmenter chaque année ; par rapport à l'année dernière, on observe une augmentation de 10%. L’administration fédérale a même dépassé le quota prescrit par le législateur, qui stipule qu'au moins un tiers des top managers doivent être des femmes.

Les spécificités des fonctions de top management

Les participant·e·s de Top Skills ont d’abord pu découvrir les possibilités de carrière au sein de l’administration fédérale et en apprendre plus sur les différentes étapes pour accéder aux fonctions de top management. Les différentes possibilités de formation pour développer leurs compétences pour ces fonctions ont été également discutés. À la fin de cette première partie, la plus-value d’un leadership inclusif au sein des organisations a été évoquée en s’inspirant de littérature scientifique.

Un panel diversifié en matière de genre comme source d’inspiration

Ensuite, Aurore Despontin (SPF BOSA), Jean-Marc Vandenbergh (ONEM), Laura Szabo (SPF Intérieur), Carolien Sonck (SPF Santé publique), Geert De Poorter (SPF Emploi) et Heidy Rombouts (SPF Affaires Etrangères) ont partagé leur expérience en tant que mandataires au sein de l’administration fédérale et leur parcours pour arriver à leur fonction actuelle.

Leurs témoignages ont permis d’informer, d’inspirer et de conseiller les participant·e·s en abordant des thèmes variés. Ils ont notamment parlé de la différence que peuvent faire une bonne connaissance de soi et une préparation approfondie au processus de sélection. Ils ont également parlé de l’importance de développer ses compétences et de se constituer un réseau. Enfin, les témoins ont souligné la satisfaction qu'ils retirent de leur travail et ce que signifie avoir un impact sociétal grâce à une fonction riche de sens.

Plus d'info

Vous êtes intéressé·e par un poste de management dans l'administration fédérale? Vous trouverez plus d'info ici.

Travailler pour .be ?

Trouvez l'emploi qui vous convient et rejoignez-nous !

Découvrez toutes les offres d'emploi disponibles