Envie de devenir technicien en électronique ?

Pepijn Cardoen_aeronomie« Nous recherchons une personne passionnée par la physique, les sciences, l’espace et la technologie » nous explique Pepijn. Ingénieur en électronique à l’IASB, il travaille régulièrement avec des techniciens du département électronique du service Engineering.

Que fait le service Engineering et quel est le rôle du technicien au sein du service ?

Nous soutenons nos scientifiques dans leurs projets. S'ils veulent mesurer quelque chose de spécifique dans le cadre d'un projet, nous développons l'instrument de mesure approprié et tout ce qui l'entoure (assemblage, intégration, tests, etc.). Il s'agit principalement d'instruments au sol (qui permettent des mesures à partir du sol), mais nous travaillons aussi parfois sur des instruments qui vont dans l'espace à bord de satellites.

Le technicien participe notamment à l'assemblage des cartes électroniques, à la fabrication des câbles, aux montages de tests et à la réparation des appareils de mesure. La gamme d'instruments, d'équipements et de matériel est très variée, ce qui rend le travail très agréable.

Quel type de personne recherchez-vous précisément ?

Notre nouveau/nouvelle collègue doit être habile et posséder également des compétences dans le domaine de l'électronique, du câblage et de la mise en installation. Il doit aussi pouvoir mettre des tests en place. Il aura bien entendu bénéficié au préalable de la formation et du soutien nécessaires. Le but est qu'il puisse se débrouiller seul progressivement.

Une personne passionnée par la physique, les sciences, l’espace et la technologie sera vraiment à sa place chez nous. 

Pourquoi aimez-vous travailler à l’Institut royal d'Aéronomie Spatiale de Belgique (IASB) ?

À l’IASB, nous construisons des objets qui vont dans l'espace et nous contribuons à notre façon à d'importantes recherches scientifiques. Nous travaillons sur une grande variété d'instruments, allant des appareils qui déterminent l'indice UV à la mesure des gaz à effet de serre dans l'atmosphère... et pas seulement de la Terre, mais aussi de Vénus ou de Mars par exemple ! Ça me rend fier de pouvoir y contribuer !

Autre aspect intéressant : nos appareils de mesure sont répartis dans le monde entier, à des endroits où ces mesures scientifiques particulières sont nécessaires. Il peut arriver qu'il faille réparer quelque chose à La Réunion, au Brésil, en Chine... un élément de plus qui rend ce travail passionnant !

Vous souhaitez travailler comme technicien pour l’IASB ? Vous pouvez postulez jusqu’au 19 mars 2019 !

Vous avez un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur en électricité, électronique ou électromécanique ? Vous êtes passionné par la physique, les sciences, l’espace et la technologie ?

Postulez sans attendre pour la fonction de technicien en électronique à l’Institut royal d'Aéronomie Spatiale de Belgique.