Le contenu de votre job dépend du service pour lequel vous travaillez. Vous trouverez ci-après une brève description de la fonction et des services dans lesquels des postes sont vacants.

  • Vous effectuez des contrôles de votre propre initiative, à la demande de l’institution ou à la demande d’autres pouvoirs publics, en collaboration ou non avec des collègues d’autres services publics. Vos contrôles sont effectués conformément aux dispositions du Code pénal social.
  • Vous préparez vos contrôles en effectuant des recherches, soit dans les propres banques de données, soit auprès d’autres administrations et auprès des assurés sociaux.
  • Vous réclamez les documents nécessaires et détectez des éventuels manquements dans les matières qui relèvent de votre compétence.
  • Vous donnez des informations, des explications et des avis sur certaines matières concernant la sécurité sociale, vous conseillez correctement les clients afin d’éviter des infractions à la réglementation.
  • Vous gérez le traitement administratif de vos dossiers.
  • Vous gérez votre travail de manière autonome.
  • Vous participez activement à des réunions avec d’autres services publics et vous collaborez avec les collègues d’autres administrations ou autorités locales afin d’effectuer des contrôles communs ou de prendre part à des réunions de travail et à des projets.

Voici les postes disponibles actuellement :

  • Office national de l’emploi (ONEM) : 10 postes, à Nivelles, Charleroi, Arlon et Bruxelles
  • Institut social d'assurances sociales pour travailleurs indépendants (INASTI) : 2 postes, à Namur et Libramont-Chevigny

A l’issue de la sélection, une liste de lauréats sera établie. Celle-ci pourra être consultée par l’ensemble des IPSS pour pourvoir des postes similaires, qui organiseront un screening complémentaire spécifique à la fonction. Des exigences supplémentaires pourront être demandées, en fonction du poste.

Intéressé ?

La sécurité sociale vous intéresse et vous avez un bachelier ? Lisez attentivement la description de fonction et postulez jusqu’au 11 février 2019.

Pourquoi travailler pour une IPSS ?

  • Les Institutions publiques de sécurité sociale (IPSS) aspirent à un bon équilibre social en vue d'offrir au citoyen la meilleure protection sociale possible. Dans cette optique, elles coordonnent leurs activités, réalisent des initiatives communes en synergie et partagent leurs données au sein d'un réseau informatisé.
  • D'une part, elles assurent le bon fonctionnement de secteurs comme les pensions, le chômage, l'assurance-maladie, les accidents du travail, les allocations familiales, les vacances annuelles. D'autre part, elles fournissent une assistance sociale telle que les revenus garantis pour les personnes âgées et handicapées, les prestations familiales garanties, etc.
  • Cette mission sociale essentielle stimule nos 13.000 collaborateurs à assurer chaque jour un service de qualité à tous les citoyens.
  • Les IPSS s’engagent pour la diversité. Cela se traduit par la promotion des talents dans le respect des différences indépendamment des origines, du genre, de l’âge, d’un éventuel handicap, des convictions personnelles, …
  • Travailler pour une IPSS, c’est travailler pour une des sécurité sociales les plus efficaces et modernes au monde.

Christine Clarinval est contrôleuse sociale à l’INASTI

« Je considère mes collègues des autres IPPS comme mes collègues car nous sommes constamment en relation les uns avec les autres. »

« Ce qui est magnifique dans notre boulot, c’est que la collaboration entre contrôleurs sociaux dépasse l’INASTI et concerne non seulement d'autres institutions publiques de sécurité sociale (IPSS) mais également bien d'autres services publics concernés par les contrôles tels que les douanes, l'administration fiscale, la Police, le SPF mobilité et transports. Nous effectuons, en effet, régulièrement des missions de contrôle communes avec les autres services d’inspection (ONEM, ONSS,…). Ces "contrôles cellules" sont organisées par secteur d'activité. Prenons le secteur de l’horeca. Quand nous faisons un contrôle dans un restaurant, je vérifie le statut des indépendants constatés au travail. Les autres services d'inspection vont se concentrer sur d'autres obligations en fonction de leurs compétences (p.ex. ONEM sur les aspects chômage). Ce travail en synergie est très intéressant.

Je considère mes collègues des autres IPPS comme mes collègues car nous sommes constamment en relation les uns avec les autres. »

Découvrez son témoignage complet.