La Sûreté de l'Etat crée une réserve de recrutement de 1.000 inspecteurs (m/f/x)

La Sûreté de l'Etat veut constituer une réserve de 1.000 inspecteurs, 500 néerlandophones et 500 francophones (m/f/x). Vous pouvez vous inscrire jusqu'au 18 décembre via Selor. La réserve sera consultée pour le recrutement de profils très variés.

La Sûreté de l’Etat est à la recherche de profils très variés

Les seules conditions pour postuler sont :

  • avoir un bachelier ou un master
  • et être âgé d’au moins 21 ans à la date limite d’inscription.

La nature du diplôme n’importe pas. Les inspecteurs de la Sûreté de l’Etat disposent de formations et d'expériences diverses : « On y trouve des avocats, des linguistes, des politologues, des criminologues, des ingénieurs, des historiens, des informaticiens mais aussi des professeurs de sport et des infirmiers. Des profils plus spécifiques sont également recherchés tels que des cyber-experts, ceux maîtrisant "des langues rares" ou des islamologues par exemple, » comme l’indique Jaak Raes, administrateur général (cf. communiqué de presse du 7 décembre 2018).

La Sûreté de l’Etat encourage donc toute personne ayant une formation technique, scientifique ou économique, ou des connaissances en informatique, ou encore de langues telles que l'arabe, le chinois ou le russe à postuler.

Et après ?

Les 500 meilleurs candidats dans chaque rôle linguistique seront retenus et versé dans une réserve générale de recrutement, valable deux ans. Cette réserve sera consultée pour des fonctions très variées, telles que des dataminers, spécialistes techniques, linguistes, etc.

Intéressé ?

Lisez attentivement la description de fonction et postulez jusqu’au 18 décembre 2018..