Faites la connaisance de Maryse Preux

Maryse Preux

Médecin-inspecteur 

Depuis quand travaillez-vous en tant que médecin à l'INAMI et qu’y faites-vous concrètement ?

Je travaille à l’INAMI depuis le 1er octobre 2019. Auparavant, j’ai pratiqué la médecine générale pendant 12 ans et ensuite j’ai occupé un poste dans le secteur de la médecine préventive pendant 7 ans.
Un médecin peut occuper un poste dans différents services de l’INAMI. Je travaille actuellement comme médecin-inspecteur au sein du Service d’Évaluation et de Contrôle Médicaux (SECM). Notre rôle s’articule autour de trois axes : contrôler l’application correcte de la réglementation ASSI (Assurance Soins de Santé et Indemnités), informer les prestataires de soins ou les assurés sur cette législation et participer à des missions d’évaluation des pratiques des dispensateurs.
Le but de ces missions ? Garantir une utilisation optimale du budget alloué aux soins de santé.

Qu'est-ce qui rend votre fonction si intéressante pour vous ?

Ma fonction offre la possibilité de participer au fonctionnement du système des soins de santé sous un aspect différent que celui du praticien de médecine générale que j’étais. Le travail est varié et très stimulant intellectuellement. Traiter des sujets variés, connaître les dispositions légales et réglementaires … : tout cela est très intéressant.

À quoi ressemble une journée de travail type ?

Mes journées varient en fonction du travail à effectuer.
Je suis souvent au bureau, où j’effectue des analyses de données, je consulte la littérature médicale sur le sujet d’enquête, je réalise un travail de rédaction, ou reçois des assurés ou des prestataires de soins pour une audition… Je dois aussi parfois réaliser des missions sur le terrain (auditions chez un assuré, un prestataire ou dans un hôpital…).
Pour ce faire, nous collaborons en équipe multidisciplinaire (infirmiers-contrôleurs, médecins-inspecteurs, pharmaciens-inspecteurs, équipe administrative). Nous échangeons également très régulièrement avec les autres services de l’INAMI. Notre hiérarchie est en outre très accessible.

Que diriez-vous aux médecins qui hésitent à faire la transition vers un emploi dans le public ?

Être employé dans le secteur public vous permet, en tant que médecin, de mettre à profit vos compétences, vos connaissances et votre expérience dans un autre secteur des soins de santé que le secteur curatif. Vous bénéficiez en outre d’un cadre de travail agréable et d’horaires confortables (plus de gardes de nuits ou de week-end, télétravail, jours de congé…).

Que pensez-vous de l'INAMI en tant qu'employeur ?

À l’INAMI, on évolue dans un contexte professionnel où confiance, transparence et flexibilité sont de rigueur. Les horaires de travail sont souples et la possibilité de télétravailler est bien développée. L’INAMI a récemment emménagé avec le SPF Santé Publique et l’Agence Fédérale des médicaments dans un bâtiment bruxellois totalement rénové, mais donne aussi l’opportunité de travailler en périphérie, dans un des services provinciaux. L’INAMI offre également à ses employés de nombreux avantages sociaux.

Travailler pour .be ?

Trouvez l'emploi qui vous convient et rejoignez-nous !

Découvrez toutes les offres d'emploi disponibles