Patricia

Patricia Van Sande

Gestionnaire de dossier


Parlez-nous de votre job …

Je travaille dans la cellule Frais médicaux de l'administration Expertise médicale (MEDEX). J'approuve les factures médicales d'accidents du travail. Je gère les dossiers de A à Z en ce qui concerne ces factures et j'exécute aussi les paiements. Il y a une correspondance importante avec les différentes parties. Nous traitons aussi les plaintes chacun à notre tour.

Mon travail a l'air très abstrait à première vue, mais derrière tous ces dossiers, il y a des individus et c'est ce qui rend mon travail tellement passionnant.

Quel a été votre parcours avant de rejoindre votre employeur actuel ?

J'ai travaillé dans le secteur privé, avant d'être mère au foyer pendant plusieurs années. Après cela j'ai décidé de participer aux sélections à la Gendarmerie, et ensuite au Ministère de la Défense (chaque fois comme personnel civil).

Plus tard, j'ai opté pour le SPF Santé publique, d'abord au Centre médical bruxellois de Medex, où j'ai acquis beaucoup de connaissances qui me sont bien utiles dans ma fonction actuelle ! Le domaine Frais médicaux me passionne réellement.

Travailler pour votre employeur actuel … Est-ce un avantage, selon vous ?

Oui, le SPF Santé publique est un des SPF les plus intéressants, je trouve: en ce qui concerne la matière et en ce qui concerne les gens. Le statut des fonctionnaires est souvent montré sous un jour négatif, par les fonctionnaires eux-mêmes également. Travailler dans l'administration présente de nombreux avantages : on gagne peut-être plus dans le secteur privé mais finalement la différence n'est pas si importante. Les possibilités en matière de congé d'urgence, la flexibilité des dirigeants, la concertation, tout cela n'est pas vraiment ce qu'on observe dans le secteur privé.

Beaucoup de gens se montrent sceptiques par rapport au changement et au progrès, alors que c'est justement ce que je préfère ! L'« Etat » et ses fonctionnaires comme quelque chose d'intouchable, cela fait peu à peu partie du passé. L'administration évolue avec la société et les dirigeants abordent cette question de plus en plus fréquemment.

Un point un peu moins positif, c'est qu'en tant qu'assistant administratif au niveau C (les personnes ayant un diplôme de l'enseignement secondaire supérieur), j'ai moins d'opportunités de carrière. Juste après mon entrée dans l'administration, j'ai pourtant pu participer à une sélection spéciale en vue d'une augmentation de traitement, ce qui m'a permis, avec les mesures de compétences, d'aboutir dans l'échelle de traitement supérieure de mon niveau. J'ai en outre passé un test linguistique de français, ce qui me donne aussi droit à une prime.

Enfin, cela me motive, en tant que femme, de travailler sous la direction d'une directrice. Elle a une vision moderne du management.   

Quelle a été la procédure de sélection ?

J'ai commencé comme stagiaire, mais depuis 2000 je suis statutaire. J'ai participé à une sélection statutaire générale pour le niveau C.