Daniel

Daniel

Médecin Expert Conseiller
Service Qualité médicale


Pourriez-vous revenir sur les éléments marquants de votre carrière ?

Quand j’ai rejoint notre SPF, l’expertise médicale ne m’était pas totalement inconnue puisque je partageais alors déjà mon temps entre une activité de médecin contrôle pour Securex et mon cabinet de médecin généraliste.
Je suis entré dans la fonction publique en 1985. A l’époque, ce qui s’appelait encore le Ministère de la Santé souhaitait alors développer la lutte contre l’absentéisme.
Par la suite, en raison du manque d’effectifs dans certains services, on m’a proposé de m’occuper de l’examen médical d’aptitude des chauffeurs rémunérés, des accidents du travail des fonctionnaires ainsi que d’autres examens médicaux.

Ma fonction m’a amenée à suivre ensuite pendant deux ans un DES à l’UCL en Médecine d’expertise et évaluation du dommage corporel. Cela m’a permis de bénéficier d’une solide formation médico-juridique.
Parallèlement à mon cabinet et à mes activités au sein du SPF, j’ai également pratiqué, dès 1998, des expertises judiciaires pendant une dizaine d’années.

Bref, un emploi du temps bien chargé qui m’obligeait souvent à travailler les weekends. Concilier plusieurs activités devenait donc de plus en plus difficile... En 2009, j’ai donc décidé de me consacrer à temps plein à l’expertise médicale pour Medex. En 2005, une sélection m’a par ailleurs permis de devenir agent statutaire en qualité d’attaché-médecin.
Dans le courant du mois d’octobre 2013, j’ai été promu conseiller.

Qu’est-ce qui vous passionne dans votre travail ?

Ce sont surtout les thématiques que nous rencontrons au quotidien. Ma fonction m’a permis ainsi de découvrir l’expertise médicale. C’est une matière que j’apprécie particulièrement.

Que met en œuvre votre SPF pour faciliter votre travail ?

Nous bénéficions de nombreuses formations tant internes qu’externes. Certaines sont en effet organisées directement par les collaborateurs du Medex. Je dois dire que sur ce point, le SPF répond à toutes mes attentes.

Conseilleriez-vous à une autre personne de venir travailler au sein de votre SPF et pourquoi ?

Je pense que la plupart des personnes pensent avoir les pieds et les poings liés quand elles entrent dans l’administration. Mais ce n’est pas vrai, nous jouissons en réalité d’énormément de libertés.

A mon sens, l’expertise médicale peut rencontrer les aspirations des médecins qui apprécient l’aspect analytique des choses. Plus terre à terre, il est vrai aussi qu’il y a des avantages non négligeables, ne fut-ce qu’en termes de sécurité de l’emploi, de pension et d’assurance, etc.