Quentin van Coppenolle

Quentin Van Coppenolle

Responsable budgétaire

Parlez-nous de votre job

En tant que responsable d’une des équipes budgétaires au sein du SPF Mobilité et Transports, je dois m’assurer que ma Direction Générale dispose bien des moyens nécessaires pour assurer son fonctionnement tout au long de l’année.

À ce titre, je dois veiller à ce que l’argent public soit utilisé de manière rationnelle tout en veillant au respect des règles des marchés publics.

C’est une fonction  prenante car elle permet de toucher à des domaines différents et impose le respect de nombreuses deadlines ! Par exemple, la gestion du budget qui suit un cycle annuel bien précis m’oblige à être prêt à chaque échéance budgétaire. Il faut aussi s’assurer que les marchés publics soient lancés à temps de manière à ne pas manquer de fournisseurs ou d’expertise au bon moment. Et il faut savoir faire preuve de communication lorsqu’il faut faire un choix parmi certains projets.

Je supervise aussi les activités de mes 2 collaborateurs, qui s’occupent  de la création des bons de commande  ou du paiement des factures et qui sont également un précieux support administratif dans l’élaboration des marchés publics. J’agis également en tant que coach et les aide à se développer.

Un challenge quotidien !

Quel a été votre parcours avant de rejoindre votre employeur actuel ?

Après mon Master en économie, j’ai commencé ma carrière dans le monde financier dans lequel je conseillais des clients sur la gestion et l’optimisation fiscale de leur patrimoine. Après 4 ans et demi, je désirais un métier plus flexible. Cette opportunité au SPF Mobilité & Transports est donc arrivée au bon moment !

Je travaille aujourd’hui depuis 2 ans au SPF Mobilité et Transports, et je confirme que la flexibilité promise était au rendez-vous : nous avons la possibilité de faire du télétravail, et je suis évalué sur les  résultats plutôt que sur les prestations, ce qui me laisse une énorme indépendance pour planifier mon agenda. Cette flexibilité me permet aussi d’exercer une activité complémentaire sans que cela nuise à ma fonction principale.

Quelle a été la procédure de sélection?

Etant abonné à la mailinglist de Selor, j’ai d’abord répondu à une offre d’emploi pour le SPF Mobilité & Transports. Je suis arrivé à la 2e place de la liste des lauréats mais il n’y avait qu’un seul poste de disponible… Un peu déçu, le SPF m’a heureusement recontacté 2 mois plus tard pour me proposer une autre fonction tout aussi intéressante et que j’ai acceptée sans hésiter.

Vous souvenez-vous de votre premier jour de travail ?

Dès mon premier jour j’ai pu être très autonome et travailler en toute indépendance. Mais l’équipe et les collaborateurs étaient bien présents pour répondre à chacune de mes questions. Un détail rigolo lors mon premier jour, à mon arrivée sur le plateau j’ai pris la première place disponible. Je ne me suis rendu compte plus tard que c’était là où un des directeurs avait pour habitude de s’asseoir ! Il a été un peu surpris mais finalement, personne n’a vraiment de place fixe, grâce au Flex desk.