Anke Sempels

Anke Sempels

Correspondante RH chez Beliris

Pourquoi avez-vous changé de fonction ?


Après cinq ans, je trouvais que ma fonction en tant que responsable de sélection ne m'offrait plus suffisamment de défis. Je voulais explorer d'autres domaines RH et avoir plus de responsabilités. Malheureusement, ce n'était pas possible auprès de mon employeur de l'époque. J'y travaillais pourtant avec plaisir, parce que je faisais partie d'une très chouette équipe. Mes anciens collègues me manquent régulièrement, mais on garde le contact.  

Pourquoi Beliris vous a attiré ?

Beliris est une petite direction (environ 100 collaborateurs) au sein du SPF Mobilité, active à et pour Bruxelles. Ce qui m'attirait, c'était qu'on y appliquait déjà le NWOW (bureaux paysagers, bureaux flexibles, télétravail, pas de pointeuse). Changer d'organisation ne constituait donc pas un très grand choc culturel pour moi.

Vous sentez-vous bien dans votre nouvelle fonction ? Vous sentez-vous concerné ?

Oui, c'est une fonction très variée et riche en défis. J'ai dû me familiariser très rapidement avec mon environnement de travail, mais cela m'a également permis d'apprendre de nouvelles choses et d'apprendre à connaître de nouvelles personnes.
En tant que membre d'encadrement, je participe à des réunions dans lesquelles la stratégie et les objectifs de l'ensemble de l'organisation sont concrétisés et suivis. Cela me permet d'avoir une vue générale sur ce qui se déroule dans l'ensemble de l’organisation et de fournir mon input pour les projets transversaux. Cela me permet également d'avoir une idée de la structure des équipes et des collaborateurs qui y travaillent. Il s'agit d'une plus-value énorme dans l'exercice de ma fonction en tant que responsable RH.

Pouvez-vous décrire vos collègues ?

Mes collègues sont très ouverts, serviables et passionnés par leur travail. Par ailleurs, ils font preuve de beaucoup d'humour, ce que je trouve très important ! Nous travaillons beaucoup, mais parfois il faut également pouvoir rire je trouve. Vous passez beaucoup de temps avec vos collègues après tout.  

Comment se passe le contact avec les dirigeants ?

Mon dirigeant est notre directeur. Son agenda est donc bien rempli. On ne se voit pas tous les jours, mais une réunion toutes les deux semaines nous permet de nous mettre au courant des choses principales. Si j'ai une demande ou question urgente, je peux toujours le joindre directement en l'appelant, en lui envoyant un e-mail ou en lui parlant lorsque je le croise dans le bâtiment.

En fait, je fonctionne de manière tout à fait indépendante pour exécuter mes tâches et responsabilités. Je décide moi-même de la manière dont j’organise mon agenda et quelles tâches sont prioritaires. Je bénéficie donc de beaucoup d'autonomie et je peux prendre des décisions ou conseiller sans devoir me justifier. Mon directeur me fait confiance, ce qui me donne un sentiment de respect mutuel.  

Enfin, comment accueille-t-on les nouveaux collègues ?

Le premier jour, ils sont accueillis par le service d'encadrement P&O du SPF qui parcoure avec eux la brochure d'accueil. Ensuite, ils sont accueillis par le chef de service et l'équipe. Tout le matériel (ordinateur portable, matériel de bureau, etc.) est déjà prêt au moment où le nouveau collègue entre en service. Une répartition des tâches est établie pour savoir qui se chargera de quoi lors du trajet d'intégration du nouveau collègue. La plupart des équipes vont manger avec le nouveau collègue à midi, histoire d'apprendre à se connaître un peu. On fait également le « tour de l'étage », pour présenter le nouveau collègue aux autres collaborateurs.