André Van Gucht

Blueguy

En quoi consiste votre job exactement ?

Je travaille au centre fermé de Merksplas où j’accompagne des personnes en situation illégale qui ont été déboutées et qui attendent d’être rapatriées. La sécurité et la dignité sont ici primordiales. C’est pourquoi il y a constamment des collaborateurs de sécurité et des accompagnateurs – comme moi – à leurs côtés. On travaille donc en équipe, parfois même le week-end.

Vous travaillez dans un environnement particulier…

Le centre de Merksplas est et reste un établissement fermé où se retrouvent des personnes qui préféreraient ne pas être là. Mais nous faisons de notre mieux pour leur réserver l’accueil approprié. Au fil des ans, j’ai appris à dire quelques mots dans de nombreuses langues. Pouvoir accueillir les futurs résidents dans leur propre langue permet de partir sur de bonnes bases. J’ai également remarqué que les activités de groupe ont un effet bénéfique et aident à créer des liens. Par exemple, nous organisons régulièrement un tournoi de foot… et le match ressemble finalement un peu à la vie ici : si tout le monde respecte les règles, tout va bien et l’ambiance est même bonne.

Qu’est-ce qui vous attire dans cette fonction ?

Je voyage, mais sans les inconvénients du décalage horaire car c’est le monde qui vient à moi ! Sur un an, on voit passer plus de cent nationalités ici. C’est cette diversité qui explique pourquoi après quinze ans, ce métier me plaît toujours autant. C’est très gratifiant pour l’accompagnateur de pouvoir aider les gens et aussi de s’occuper de leur suivi pédagogique.