Koen Hanff

Koen Hanff

Travailler pour votre employeur actuel … Est-ce un avantage, selon vous ?

Je suis arrivé à Anvers dans le service Projets avec beaucoup d’enthousiasme. Je travaille dans une équipe jeune et dynamique, où règne une bonne éthique professionnelle. Nous essayons tous de bien faire notre travail et quand c’est nécessaire, nous nous entraidons. Chacun est libre de travailler selon sa propre méthode.

Un bon équilibre entre le travail et la vie privée est certainement possible aussi grâce au nombre élevé de jours de congé.

Nous avons aussi la chance de pouvoir développer nos compétences grâce à des formations.

Quelle a été la procédure de sélection ?

J’ai d'abord passé un test de bac à courrier chez Selor. Ensuite, j’ai passé un test oral.

Pour le test oral, on m’a présenté un cas technique que je pouvais préparer par écrit et que je devais défendre ensuite oralement.

Parlez-nous de votre job…

Je prépare et je fais le suivi des chantiers pour différents services publics fédéraux.

Tout d’abord, j’élabore un cahier des charges pour les travaux à exécuter en me référant aux souhaits du client/de l’occupant et en concertation avec le fonctionnaire dirigeant.  Cela exige beaucoup de connaissances techniques et l’art de pouvoir fractionner un chantier en différentes étapes. Puis, à l’aide du cahier des charges, un métré et une estimation sont rédigés. Pour ce faire, les mesurages nécessaires doivent avoir lieu. A l’occasion, je peux aussi dessiner Les travaux à exécuter  sur un plan.

Lorsque les travaux débutent, je dois veiller à ce que tout soit exécuté suivant la description du cahier des charges. Je participe aux réunions de chantier et je suis l’évolution des travaux sur base d’un rapport d’avancement. Je veille ainsi à ce que l’entrepreneur puisse être payé.

C’est un job très varié, avec une agréable combinaison entre chantier et bureau.