Liesbeth Merchiers

Liesbeth Merchiers
Parlez-nous de votre job…

Je suis inspecteur financier à l'Office de contrôle des mutualités. Mon travail consiste pour environ 50% en des contrôles sur place dans les mutualités et SMA du secteur de contrôle dont je suis responsable. Les contrôles sur place sont principalement des contrôles comptables, mais peuvent également porter sur l'organisation juridique et/ou administrative.

Ces contrôles sont souvent des contrôles thématiques au moyen desquels tous les inspecteurs examinent le même thème dans toutes les entités de leur propre secteur de contrôle, mais il peut également s'agir de contrôles spécifiques dans une mutualité déterminée, par ex. suite à une plainte par un tiers à l'encontre de la mutualité.

En tant qu'inspecteur, je réalise ces contrôles de manière autonome et mets mes constatations par écrit dans un rapport de contrôle. Ces rapports constituent la base pour, d'une part, l'évaluation du bon fonctionnement des entités, mais d'autre part aussi pour d'éventuelles significations aux entités sur la manière dont il serait préférable qu'elles gèrent les choses à l'avenir.

Outre mon rôle de contrôleur, j'ai donc aussi un rôle de conseiller pour les entités de mon secteur. Du fait que je visite souvent les mêmes entités, il m'est également possible de construire des relations professionnelles de confiance avec les responsables. Il existe néanmoins un système de rotation des entités entre les différents inspecteurs, de sorte que mon propre secteur ne restera pas le même tout au long de ma carrière.

De cette manière, le job reste stimulant et les nouveaux environnements de travail apportent de nouveaux défis. Lors de contrôles sur place, je suis parfois assisté par un collègue contrôleur que je supervise. Il m'arrive parfois aussi d'accompagner les inspecteurs stagiaires pour leur faire prendre connaissance de la méthode de travail à utiliser lors des contrôles sur place.

Mon travail à l'Office de contrôle même consiste à contrôler les mêmes entités de mon secteur de contrôle, mais il s'agit alors principalement de contrôles via l'analyse notamment des rapports annuels, des accords de collaboration et des rapports révisoraux. 

Quel a été votre parcours avant de rejoindre votre employeur actuel ?

J'ai terminé mon Master en sciences commerciales en 2004 et j'ai tout de suite commencé à travailler en septembre dans le bureau comptable où j'avais déjà travaillé deux ans comme étudiante. J'y ai exercé pendant deux ans la fonction de gestionnaire de dossier, en assumant les tâches suivantes :

  • l'accueil téléphonique des clients
  • l'administration de la TVA (encodage des factures et déclaration TVA)
  • les déclarations d'impôt des personnes physiques et des sociétés
  • la collaboration aux plans financiers et études de faisabilité lors du lancement de sociétés personnelles / sociétés
  • des recherches (fiscales / comptables)
  • le traitement d'autres formalités administratives de clients (douane, fonds d'assurance sociaux, inscriptions BCE), …

J'ai remis ma démission pour entrer en service en avril 2006 à l'Office de contrôle des mutualités. Les deux années en tant que gestionnaire de dossier dans le bureau comptable m'ont fourni un bagage comptable supplémentaire bien utile pour l'exercice pour mon emploi actuel.

Travailler pour votre employeur actuel … Est-ce un avantage, selon vous ? 

Oui certainement.

  • Nous apprenons à travailler de façon autonome.
  • Nous pouvons participer à des formations sur les développements récents dans le secteur de la comptabilité et des assurances.
  • Le système d'horaire est variable
  • En comparaison avec d'autres services fédéraux, l'Office de contrôle est une petite administration. De ce fait, la collégialité est grande entre les agents, ce qui favorise évidemment l'ambiance de travail.
  • Tous les agents disposent d'un ordinateur portable équipé des logiciels les plus récents.
Quelle a été la procédure de sélection ?

J'ai participé à l'examen général pour un recrutement d'économistes pendant ma dernière année de master. Après avoir réussi cet examen, j'ai régulièrement été invitée à passer des examens oraux supplémentaires qui étaient organisés par différents organismes. Lors de mon entretien avec l'Office de contrôle, j'ai été confrontée à de nombreuses questions de nature comptable auxquelles j'ai relativement bien répondu grâce à mon expérience professionnelle acquise lors de mon précédent emploi.

Quelle est la réalisation dont vous êtes le/la plus fier/fière ?

Je suis très fière de mon travail de stage. Lorsque je suis entrée en service, le service "petits risques" pour indépendants a été supprimé. Suite à cela, le plan comptable et les schémas des comptes annuels de l'assurance complémentaire des entités mutualistes ont dû être entièrement adaptés. Mon travail de stage a consisté en l'élaboration du projet de ces adaptations. Le résultat de mon travail constitue toujours la base du plan comptable et des schémas des comptes annuels tels qu'ils existent actuellement.