Bart Uitterhaegen

Bart Uitterhaegen
Parlez-nous de votre job…

Je m'occupe de "toponymie", ou plus simplement, de l'étude des noms de lieux. Nous analysons tous les noms qui figurent sur les cartes de l'IGN (noms de villages, de quartiers, de bois, de réserves naturelles, d'églises, ... mais aussi de moulins et de chapelles). A cet effet, nous faisons des recherches sur Internet, dans des banques de données, des ouvrages de référence et des brochures touristiques. Lors de la révision d'une carte, nous rendons en outre personnellement visite au plus grand nombre possible d'habitants qui connaissent la région comme leur poche. Ces dernières années, nous avons beaucoup travaillé à la modernisation de notre service. Nous avons désormais une banque de données numérique contenant tous les noms dont nous sommes responsables.

Travailler pour votre employeur actuel … Est-ce un avantage, selon vous ?

C'est lorsqu'on parle avec des personnes qui travaillent ailleurs qu'on se rend vraiment compte des avantages que nous avons : des horaires variables, de la souplesse dans la prise des congés et des heures supplémentaires, des repas bon marché à midi, une interruption d'une demi-heure le matin, la fête du personnel, la journée sportive, la fête de Saint-Nicolas, Sainte-Barbe (notre propre jour de fête), les transports en commun gratuits, les allocations de compétences, les primes linguistiques, … Un des points les plus positifs est incontestablement l'ambiance entre collègues. On dit souvent que chez nous tout le monde se connaît, et ce n'est pas exagéré. Personnellement, j'attache aussi beaucoup d'importance à l'environnement vert dans lequel nous travaillons. Par la fenêtre, je vois les grands arbres du parc qui entoure l'Abbaye de la Cambre et au printemps j'entends chanter les oiseaux le matin. Un renard passe régulièrement le long de la fenêtre, ou nous apercevons un écureuil ou un faucon pèlerin.

Quelle a été la procédure de sélection ?

Une offre d'emploi d'assistant technique sur le site web du VDAB avait attiré mon attention à l'époque. Bien que je ne corresponde pas entièrement au profil, j'ai quand même posé ma candidature, parce que l'idée de travailler à l'IGN me plaisait. En effet, j'utilise, depuis mon enfance, des cartes pour aller me promener et faire du vélo. Lors de l'entretien d'embauche, il s'est avéré que je n'avais pas exactement le bon profil, mais j'ai quand même été invité à un deuxième entretien. En raison de circonstances imprévues, on recherchait en effet de manière urgente un expert administratif pour un autre service. Depuis 2005, je travaille à l'IGN, encore toujours dans ce même service, actuellement avec un contrat à durée indéterminée. J'espère pouvoir devenir statutaire, mais ces dernières années on n'a malheureusement pas encore organisé de sélections de recrutement dans ma fonction.