Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT)

L'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT) est l'organisme régulateur du secteur des postes et des télécommunications qui veille à ouvrir ces marchés à la libre concurrence. Tant l'intérêt des entreprises que celui des consommateurs sont pris en considération. C'est pourquoi, l'IBPT est un organisme d'intérêt public fédéral indépendant.

L'IBPT remplit aussi un certain nombre d'autres missions :  

  • sur le plan postal, l'IBPT veille notamment à l'exécution correcte du contrat de gestion entre la Poste et l'Etat et attribue des licences individuelles.
  • sur le plan des télécommunications, l'IBPT attribue notamment des tarifs téléphoniques sociaux, gère les fréquences et fournit à cet effet les licences. L'IBPT contrôle lui-même le respect de l'utilisation des fréquences dans le spectre. Ces contrôles se font à partir de 5 centres locaux : Anderlecht, Anvers, Gand, Liège et Seneffe.

Nombre approximatif de collaborateurs : 265

Profils les plus souvent recherchés :

  • Niveau A : ingénieurs civils, juristes, économistes
  • Niveau C : collaborateurs administratifs et techniciens

Nos collaborateurs apprécient :

  • que le secteur des télécommunication soitun secteur en perpétuelle évolution : la régulation du marché et la garantie d'une libre concurrence nécessitent de rester au courant des dernières évolutions.
  • que le secteur des postes représente un enjeu particulier, car la position de monopole de l'opérateur historique est rompue.
  • le fait de travailler dans un environnement technique, juridique, économique et administratif, qui est à la fois neuf et innovateur.
  • que leur travail ait une utilité sociale visible : préserver les droits et intérêts des consommateurs, garantir des tarifs plus avantageux, la transparence des produits et des services, la protection de la vie privée,... 
  • le fait de travailler dans un contexte européen et international. 
  • le fait de profiter d'un statut et d'une rémunération propres.

Quelques exemples de projets en cours ou en phase de lancement :

  • la régulation de marchés pertinents dans le secteur de la communication électronique (terminaison mobile, large bande, …)
  • la vente publique de nouvelles licences mobiles
  •  e perfectionnement de la simulation des tarifs pour le public
  • la création d'un guichet électronique où l'IBPT offre et traite ses services
  • l'introduction du balanced scorecard pour le personnel en vue de promouvoir le travail orienté résultats.