Bibliothèque Royale de Belgique (KBR)

La Bibliothèque royale de Belgique fait partie des dix Établissements scientifiques fédéraux, chapeautés par le SPP Politique scientifique (BELSPO). Elle met à profit l'énergie et la passion de ses collaborateurs au bon déroulement de quatre missions essentielles.

La Bibliothèque royale de Belgique dispose d’un patrimoine exceptionnel : livres historiques et précieux, manuscrits, journaux, estampes, partitions musicales, monnaies, et bien plus encore. En tant que bibliothèque scientifique, le cœur de son métier est de rassembler ce patrimoine, de le gérer et de le conserver dans les meilleures conditions. C'est dans ce but que la Bibliothèque royale a misé ces dernières années sur les technologies de numérisation.

Les collections de la Bibliothèque royale de Belgique sont en constant développement par de nouvelles acquisitions ainsi que grâce à la collecte de toutes les publications parues en Belgique ou d'auteurs belges : le Dépôt légal acquiert et gère environ 20 000 nouveaux titres par an, qui sont conservés au même titre que les documents anciens.

Il ne s'agit pas seulement de conserver jalousement ce patrimoine, mais aussi d'en faire profiter un large public. Ainsi, la Bibliothèque propose un service de qualité aux lecteurs, et cherche à valoriser ses collections au travers d'ateliers, d'expositions ou de visites guidées, destinés tant aux connaisseurs qu'aux profanes.

Enfin, elle est une partenaire infaillible de la recherche scientifique, par la diffusion d’informations scientifiques dans les domaines couverts par ses collections et dans les sciences de l’information et des bibliothèques.

Nombre approximatif de collaborateurs : 280

La Bibliothèque royale de Belgique n'est pas une administration fédérale ordinaire ; tournée vers la culture et la recherche, elle offre de nombreuses possibilités d'emploi et de carrière. On y trouve une importante variété de métiers : chargé du service aux lecteurs, catalographe, magasinier de bibliothèque, collaborateur en numérisation, agent d'accueil, chercheur, guide, ouvrier, informaticien, etc.

Pour nos employés, pas un jour ne se ressemble : de nouveaux livres, des projets, des expositions, mais aussi, un contact omniprésent avec un public extérieur. Il y a toujours un nouveau défi à relever !

Nous nous appliquons à donner à nos collaborateurs la possibilité d'être autonomes dans leur travail. Il est important que chacun se sente à sa place et puisse s'investir dans les projets proposés.

Plus encore, nous tentons de statutariser un maximum de nos collaborateurs, pour qu'ils puissent développer de bonnes perspectives d'avenir au sein de l'établissement.

Situés dans un bâtiment historique sur le Mont des Arts, en plein centre ville et à deux pas de la Gare Centrale et du Métro, nous offrons un cadre de travail facile d'accès et des plus chaleureux.

Rejoindre la Bibliothèque royale de Belgique, c'est à la fois plonger dans le passé, et s'investir pour le futur !

Ce que nos collaborateurs apprécient ...

  • Diversité des tâches
  • Cadre de travail chaleureux, très centralisé, dans un bâtiment historique avec terrasse, jardin et potager-toit
  • Environnement culturel et scientifique : participation à des évènements divers (Museum Night Fever, Nocturnes des musées, Foire du Livre…), concerts de midi, déjeuners de la recherche, expositions permanentes et temporaires, entrées gratuites aux musées fédéraux, congrès et colloques, etc.
  • Rémunération attractive et multiples avantages sociaux
  • Multiculturalité et emploi de plusieurs langues
  • Possibilités de formation
  • Possibilités de récupération et d'adaptation des horaires.

Culture d'entreprise

Ces dernières années ont été marquées par la mise en œuvre d'une vaste entreprise de modernisation de l'institution notamment en ce qui concerne sa communication et la gestion de ses ressources humaines. L'amplification et l'approfondissement de cette redynamisation s'appuient dorénavant sur un ambitieux plan d’administration ainsi que sur l’entrée en service de trois directeurs mandataires. La Bibliothèque royale entend aujourd’hui poursuivre ses efforts en vue de sa modernisation et d’une ouverture vers un large public, sans perdre de vue sa mission fondamentale et ses activités de recherche régulières. Elle veut renforcer sa position dans le monde des bibliothèques, se profiler comme une organisation moderne, être un partenaire crédible et répondre encore mieux aux nouveaux développements technologiques et au contexte sociétal et politique en rapide mutation.

Quelques exemples de projets en cours :

  • Renouvellement du système de gestion de bibliothèque. Un système de gestion de bibliothèque est un système qui assure un inventoriage adéquat, une gestion efficace et la mise à la disposition du public des collections. Ce projet permettra non seulement de rendre plus efficaces les processus internes et d’augmenter la satisfaction au travail, mais aussi d’équiper la Bibliothèque d’un système contemporain et performant.
  • Rénovation de la salle de lecture Journaux et Médias contemporains. Le rez-de-chaussée de la salle sera dédié à la consultation des différents supports de presse. Le premier étage, quant à lui, mettra en évidence différents ouvrages en lien direct avec 5 grandes thématiques propres aux médias. Ce lieu se développera au fil de l’actualité, des nouveautés technologiques, des publications récentes en lien avec les médias. L’information y sera accessible, décortiquée et disponible pour toute personne désireuse de comprendre l’actualité et les événements qui font notre histoire.
  • Vaste programme de numérisation des collections (DIGIT-03) : La Bibliothèque numérise constamment des parties importantes de ses collections. Parmi les projets en cours : ouvrages imprimés belges des 19e et 20e siècles (corpus de +/- 1.000.000 de pages), journaux belges, périodiques et autres corpus microfilmés des 19e et 20e siècles (un corpus de +/- 2.500 bobines), incunables et livres précieux du 16e au18e siècles (corpus de 308.000 pages), patrimoine musical belge enregistré entre 1900 et 1950 (3.000 heures d’enregistrement).
  • Modernisation de l’accès aux données numériques dans les bibliothèques et les centres d’archives (projet de recherche MADDLAIN) : ce projet a pour objectif d’analyser le comportement et les besoins des différents publics en terme d’accès numérique aux collections, d’usages en matière d’e-learning des étudiants universitaires et d’utilisation des environnements de recherche virtuels par les chercheurs en sciences humaines.

Retrouvez toute l'actualité des projets sur notre site internet (www.kbr.be), sur Facebook et Twitter ou en vous inscrivant à notre newsletter via ce lien.