Nele Meganck

Nele Meganck
Parlez-nous de votre job…

Je travaille au département 'autorisations' pour la commercialisation de nouveaux médicaments humanitaires. Nous devons d'abord valider les demandes: contrôler si tous les éléments requis sont présents dans le dossier, si la base légale est correcte,… . Ensuite le dossier va en 'gestion'. Ma tâche consiste alors à réclamer toutes les données pertinentes et rapports des experts, à les suivre et les envoyer. Tout se déroule dans des délais très stricts. En tant que gestionnaire de dossiers, on est aussi soi-même responsable d'un certain nombre de rapports, comme l'évaluation de la nomenclature, les dérogations pour les emballages, le mode de livraison. Au cours de ce cycle, nous déterminons si un médicament peut être autorisé en Belgique ou non. Chaque dossier est différent, ce qui rend d'ailleurs cet emploi varié et passionnant.

 

Quel a été votre parcours avant de rejoindre votre employeur actuel ?

Je suis infirmière de formation, spécialisée en pédiatrie, ce qui m'assure certes une solide base en matière de formation (para)médicale, mais je n'étais pas faite pour cette carrière. J'ai essayé les soins à domicile, les soins intensifs pour les adultes et les prématurés, mais chaque fois, ce n'était pas réellement ce que je cherchais. Au bout de quelques années, j'ai décidé d'emprunter une voie plus administrative, où je pouvais utiliser mes connaissances et mon background, et mettre à profit mes aptitudes et intérêts. J'ai trouvé cela d'abord dans le secteur privé, mais je suis assez vite passée à l'AFMPS, notamment pour la sécurité de l'emploi.   

Travailler pour votre employeur actuel … Est-ce un avantage, selon vous ?

Travailler pour l'AFMPS me plaît beaucoup. On tient compte de la charge de travail de chacun, des intérêts et des compétences. Nous pouvons aussi suivre de nombreuses formations dans le cadre de notre emploi, et en lien avec ceci, éventuellement escalader les échelons. Mon travail offre suffisamment de variété. L'ambiance de travail est très ouverte et j'ai maintenant atteint un bel équilibre travail/vie privée, ce que je trouve très important pour ma famille.

Du point de vue pratique également, j'y trouve des avantages. Vu la localisation tout près de la gare Bruxelles-Midi, je gagne beaucoup de temps par comparaison avec mes emplois précédents. A midi, nous pouvons manger à des prix très démocratiques au restaurant d'entreprise ou dans le quartier et nous pouvons aussi faire du sport dans le bâtiment.