Joëlle Warlin

Joëlle Warlin
Parlez-nous de votre job …

Mon job consiste à évaluer les données d'efficacité des médicaments au sein de l'Agence Belge des Médicaments et des Produits de Santé. Je suis également chargée de traiter les questions scientifiques concernant les médicaments génériques.

Quel a été votre parcours avant de rejoindre votre employeur actuel ?

Après mes études en pharmacie, j'ai suivi une année de spécialisation interuniversitaire pour devenir pharmacien d'Industrie. J'ai ensuite été chargée du contrôle de la « qualité » au sens large des médicaments génériques sur le marché belge via un contrat de collaboration UCL-Inspection de la Pharmacie en 2000-2001. Par la suite, j'ai été engagée à plein temps comme évaluateur des études de bioéquivalence à l'Inspection de la Pharmacie (devenue AFMPS en 2007). J'ai ensuite élargi mon domaine d'expertise à la pharmacocinétique clinique.

Travailler pour votre employeur actuel … Est-ce un avantage, selon vous ?

Il s'agit d'un travail scientifique très intéressant, en contact avec de nombreux autres profils scientifiques (médecins, chimistes, vétérinaires, biologistes…). Nous travaillons souvent à l'échelle européenne, en collaboration avec les autres agences nationales et l'agence européenne EMA. Au niveau de la qualité de vie, la flexibilité des horaires et les nombreux modules pour adapter vies familiale et professionnelle sont un atout propre au secteur public. La participation à des conférences européennes et internationales dans son domaine d'expertise permet de se maintenir à niveau. La réussite d'une formation certifiée permet l'octroi d'une prime annuelle attractive.

Quelle a été la procédure de sélection ?

Au départ, j'ai travaillé sous un contrat de collaboration avec une Université. J'ai ensuite été engagée comme contractuelle. Après avoir réussi la sélection de collaborateur scientifique spécifique, j'ai accédé à mon poste actuel au sein de l'Agence des Médicaments (AFMPS).