Le Cadre européen commun de référence pour les langues (CERC)?

Selor a développé les tests linguistiques en collaboration avec des universités selon les principes du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR). Celui-ci fait office de norme internationale pour l’enseignement des langues, les formations en langues et les tests de langues. Le CECR divise les niveaux linguistiques en 6 catégories :

Le niveau selon le CERC

Le degré de difficulté

Les tests linguistiques de Selor mesurent le niveau 

A1

Utilisateur élémentaire (le plus facile)

-

A2

Utilisateur élémentaire

-

B1

Utilisateur indépendant

B1

B2

Utilisateur indépendant

B2

C1

Utilisateur expérimenté

C1

C2

Utilisateur expérimenté (le plus difficile)

-

Selor n’a pas de tests correspondant aux niveaux A1, A2 et C2. Si vous devez obtenir un certificat de niveau A, nos tests mesurant le niveau B1 sont largement suffisants. Dans tableau ci-dessous, vous retrouvez les tests linguistiques et leur degré de difficulté selon le CERC. Il est tout à fait possible qu’un seul test comprenne différents degrés de difficulté, dépendant des modules liés au test en question. En savoir plus sur les différents niveaux CERC et leurs définitions

 

Test/Certificat linguistique (portant le nom de l’article de loi)

Écouter

(PC)

Lire

(PC)

Parler (devant un jury)

Écrire (PC, correction par un jury)

Entretien

Présentation

Article 8

 

 

 

 

 

 

 

B1

 

 

 

 

 

 

 

B1

-

-

-

Article 7  niveau 4Article 9, $2, connaissance élémentaireArticle 14,alinéa 2

 

 

 

 

B1

 

-

-

Article 7 niveau 3/D

B1

-

Article 10

-

-

-

Article 7 niveau 2/C

B2

B1

Article 11

-

 

 

 

 

C1

-

-

 

B2

 

Article 7 niveau 2+/B,Article 9, $2, connaissance suffisanteArticle 12,Article 13Article 14, alinéa 1

 

 

 

C1

 

B2

 

Article 7 niveau 1/A

C1

Article 9, $1, connaissance élémentaire*

-

-

B1

-

-

Article 9, $1, connaissance suffisante*

C1

-

B2

B2

-

* L’article 9, $1 (connaissance élémentaire et suffisante) n’est plus organisé suite à une décision du Conseil d’Etat du 12/01/2012). Raison pour laquelle nous le mentionnons en bas du tableau