Comment demander des aménagements raisonnables pour des personnes présentant un handicap, un trouble ou maladie ?

En fonction du test et du handicap, du trouble ou de la maladie (visuel, moteur, auditif, ...), Selor prévoit des adaptations. En voici quelques possibilités :

  • ordinateurs dotés d’un logiciel d’agrandissement ou de lecture à haute voix ou ordinateurs dotés d’une réglette braille ou d’un logiciel destiné aux dyslexiques
  • intervention d’un interprète de la langue des signes
  • temps supplémentaire accordé

Pour demander des aménagements raisonnables de la procédure de sélection, indiquez-le quand vous postulez pour une sélection dans ‘Mon Selor’, votre CV en ligne. Dans la rubrique 'Données personnelles', donnez le plus de détails possibles sur les difficultés que vous rencontrez. Vous pouvez aussi indiquer quels aménagements peuvent vous être utiles (comme par exemple : un écran plus grand, un logiciel de synthèse vocale,...).


Procédure

  • Etape 1: Cochez la phrase “Je souhaite bénéficier d'aménagements raisonnables de mes tests et procédures de sélection”
  • Etape 2: Décrivez votre handicap, maladie ou trouble de l'apprentissage
  • Etape 3: Téléchargez une attestation de votre handicap, maladie ou trouble de l'apprentissage (en cas de problème, prenez directement contact avec Diversité par e-mail : diversity@selor.be)
  • Etape 4: Cochez les aménagements raisonnables que vous souhaitez utiliser, et expliquez pourquoi vous pensez avoir besoin de ces aménagements.


Important : Les 4 étapes doivent être complètement en ordre au moment où vous postulez et avant de choisir une date de participation ! Autrement, aucune analyse de votre dossier ne pourra être réalisée et aucun aménagement raisonnable ne pourra être prévu.

Au moment où vous postulez pour une sélection, téléchargez donc une attestation officielle et en ordre de validité de votre handicap.

Tous les aménagements raisonnables ne sont pas possibles pour l'emploi d'assistant de surveillance pénitentaire (ASP)


Vu la nature contraignante de cet emploi dans un environnement de sécurité, celui-ci n’est pas comptabilisé pour la détermination de la représentation des 3 % de personnes avec un handicap au sein de l’effectif du SPF Justice (AR portant diverses mesures en matière de sélection comparative de recrutement – AR du 6/10/2005, art. 3). Vous ne pouvez dès lors pas invoquer la réglementation en la matière pour cette fonction.

Au vu du caractère spécifique de cet emploi opérationnel, de l’examen médical obligatoire et du fait que le SPF Justice ne prévoit pas d’aménagement du poste de travail, vous devez tenir compte du fait que tous les aménagements raisonnables lors de cette procédure de sélection ne pourront pas être accordés.