Selor publie ses résultats pour 2015. Quelques chiffres et tendances ressortent. Ainsi, Selor reçoit de plus en plus de candidatures via Facebook, soit +135% en 2015.

Facebook, canal de recrutement de plus en plus prisé

La tendance la plus marquante : les recherches d’emploi se font de plus en plus via Facebook. Selor constate que le nombre d’offres d’emplois consultées via Facebook a augmenté d’un peu plus de 60 % au cours de l’année écoulée. La tendance est encore plus marquée pour les candidatures. Ainsi, Selor a reçu 4.500 candidatures via ses offres postées sur Facebook, soit une moyenne d’environ 12 par jour. Ce chiffre élevé représente une augmentation de pas moins de 135 % par rapport à 2014. Ces résultats indiquent que le choix effectué par Selor de diffuser toujours davantage d’offres d’emploi et de façon plus ciblée sur Facebook porte clairement ses fruits.

Moins d’emplois et de candidats en raison du gel des recrutements dans l’administration fédérale

Les principaux clients de Selor sont les services publics fédéraux. Le gel des recrutement dans l’administration fédérale a eu un impact important sur les résultats de Selor en 2015. Selor a ainsi pourvu 3.257 postes vacants au cours de l’année écoulée, ce qui représente une diminution de 46 % par rapport à 2014. Le nombre de candidats par offre d’emploi est resté similaire à celui des années précédentes. Le nombre global de candidats a diminué de 48 % et s’élevait à 87.792 candidats en 2015.

Les emplois de niveau master pour la première fois numéro 1

Selor repertorie ses emplois en 4 catégories en fonction du niveau de diplôme. Pour la toute première fois, c’est pour la catégorie A (emploi de niveau master) que Selor a enregistré le plus d’offres d’emploi : 36 %. Viennent ensuite les emplois de niveau C (secondaire supérieur, 34 %), suivis du niveau B (bachelier, 23 %) et enfin du niveau D (secondaire inférieur, 7 %). Cette tendance indique que les emplois au sein de l’administration fédérale sont de plus en plus spécialisés et nécessitent un diplôme spécifique.

Le rapport complet de Selor pour l’année 2015 est disponible ici.