Les personnes avec un handicap doivent représenter minimum 3% de l’effectif total des services publics fédéraux. En 2014, ce chiffre ne s’élevait toutefois qu’à 1,45 %. Selon Selor, des efforts sont dès lors nécessaires, tant du côté des employeurs que du côté des candidats. Selor lance lui-même des initiatives supplémentaires visant principalement à attirer des jeunes diplômés avec un handicap.

Nouveau : témoignages inspirants de personnes avec un handicap

Le site web de Selor propose deux nouvelles vidéos dans lesquelles des personnes avec un handicap parlent de leur travail et souhaitent ainsi inspirer les autres avec leur histoire. Katrien est malvoyante et travaille à l’AFSCA ; Rosaline a un handicap moteur et travaille au SPF Justice.

Découvrez ici l’histoire de Rosaline



Téléchargez ici la transcription

Suivez ici également l’histoire de Katrien



Téléchargez ici la transcription 

Selor utilise plusieurs films d’infodivertissement pour ses campagnes de communication envers les candidats. Spécialement pour les personnes avec un handicap, ces vidéos ainsi que d’autres vidéos réalisées par Selor (contenant des conseils pour postuler, des explications sur la procédure de sélection,…) s’accompagnent à présent également d’une transcription pour faciliter la lecture braille. Vous pouvez consulter toutes ces vidéos via /fr/TV.

Nouveau : sessions d’information pour les étudiants

Selor organise également des sessions d’informations à l’extérieur pour informer les étudiants avec un handicap. Ainsi, une première session d’information a eu lieu le 30 novembre à Gand. Le but est de présenter de façon très accessible l’administration fédérale en tant qu’employeur et d’expliquer les possibilités pour les travailleurs potentiels avec un handicap.

Local d’examen adapté réaménagé dans le nouveau bâtiment de Selor

Selor a déménagé en 2015 et a aménagé un local séparé avec des équipements permettant aux personnes avec un handicap de participer dans des circonstances optimales aux épreuves de sélection et aux tests linguistiques de Selor. En fonction du test et du handicap, du trouble d’apprentissage ou de la maladie (visuelle, motrice, auditive, etc.), Selor effectue des aménagements. Voici un échantillon des possibilités : ordinateurs avec logiciel d’agrandissement ou de lecture à haute voix, ordinateurs avec barrette Braille ou ordinateurs avec logiciel pour personnes dyslexiques, mise à disposition d’un interprète en langue des signes, etc. Cette démarche est efficace. En effet, des études ont démontré que le taux de réussite des personnes avec un handicap était équivalent à celui des personnes ne présentant aucun handicap.

Pour plus d’informations

Un aperçu de toutes les informations et de tous les outils pour les personnes avec un handicap est disponible via ce lien sur le site web de Selor . Vous pouvez poser vos questions concrètes à l’équipe Diversité de Selor à l’adresse suivante : diversity@selor.be .