Pourquoi avez-vous changé de métier ?

Pour moi, il s’agit d’un deuxième grand changement. J’ai d’abord enseigné pendant 15 ans, et puis j’ai opté pour la fonction publique. Après 15 ans, le métier était devenu à nouveau trop routinier et j’ai changé pour une fonction de médiateur. J’ai été vraiment convaincue du bien-fondé de cette décision après avoir suivi une formation de ma propre initiative au Canada. Depuis ce changement, je peux me concentrer sur un sujet qui me passionne depuis que j’ai 18 ans : les relations interpersonnelles.

Quelle barrière avez-vous dû franchir ?

J’ai toujours trouvé difficile d’informer un employeur qu’on veut faire autre chose. De plus, en changeant de métier, vous savez que vous devrez traverser une période d’adaptation. Mais j’ai toujours trouvé cela stimulant.

Le feriez-vous à nouveau ?

Cela a vraiment valu la peine de changer. Pour moi, il est important de découvrir de nouveaux environnements et des gens différents.

De quoi rêvez-vous encore ?

En tant que médiateur, vous êtes littéralement entre les gens et vous apprenez beaucoup sur les relations interpersonnelles. Cette connaissance et cette sagesse me donnent le sentiment d’une approche plus positive de la vie. Et que je peux ainsi renfocer les liens avec la famille et les amis.

Vos conseils pour celui ou celle qui veut changer de métier ?

Veillez à exploiter au maximum vos talents et compétences acquises. Cette approche vous offrira de nombreuses perspectives pour un avenir radieux. 

 Switch _cta _fr

Michele _carlier _web (1)   AVANT APRÈS
JOB Directrice des hautes écoles  Médiatrice
DURÉE 15 ans 9 ans
PLUS GRAND ATOUT J’ai pu me former au rôle de médiateur pendant que je travaillais. J’interviens régulièrement dans des dossiers relatifs à la charge de travail. Trouver une solution juste pour toutes les parties apporte beaucoup de satisfaction.
PLUS GRAND DÉFI Je voulais troquer la rigueur des dossiers administratifs pour un aspect plus humain. Il faut montrer de l’empathie, mais il est également important de prendre distance pour pouvoir juger de manière critique.