Bien que de plus en plus de candidates postulent pour des fonctions managériales dans l'administration, les femmes y restent toutefois fortement sous-représentées. Il y a cinq ans, en moyenne 21 % des candidats pour ce genre de poste étaient des femmes alors qu’aujourd’hui ce taux est passé à 35 %. Cette augmentation indique une évolution positive, mais qui demeure insuffisante. C’est la raison pour laquelle Selor propose, pour la sixième année consécutive, Top Skills, une initiative qui a pour objectif d’encourager les femmes à se porter candidates aux fonctions de management dans l’administration fédérale. Ainsi, les femmes attirées par les fonctions managériales peuvent participer à un entretien gratuit organisé par Selor leur permettant de se préparer aux procédures de sélection des top managers. Les inscriptions sont ouvertes du 8 au 26 septembre via le site de Selor.

S’attaquer à la sous-représentation

  • Au sein de l'administration fédérale, seul 1 top manager sur 6 est une femme.
  • Une des raisons est que les hommes postulent plus souvent pour des fonctions managériales : 65 % des candidats sont des hommes, contre 35 % de femmes.
  • Cependant, les femmes enregistrent des taux de réussite supérieurs : en moyenne 35 %, contre 23 % chez les hommes.

Une des tâches essentielles est donc de continuer à inciter les femmes à se porter candidates. Pour ce faire, Selor organise Top Skills pour la sixième année consécutive. Après une édition dédiée au middle management en mai, place cet automne au top management.

Simulation d’un vrai entretien de management

En pratique, Top Skills est une simulation d’une partie d’entretien de management. Plus concrètement, cette simulation consiste en un exercice d’analyse et de présentation. Les candidates sont testées sur un certain nombre de compétences propres à une fonction de management et doivent, pour ce faire, présenter une étude de cas devant un jury. Après délibération du jury, elles reçoivent un feed-back oral sur leurs points forts et ceux à améliorer. Elles reçoivent par ailleurs des informations générales intéressantes sur le profil idéal et les caractéristiques requises chez un manager public fédéral.

Mieux armées pour postuler à une fonction de management

Au terme du projet Top Skills, les participantes sont unanimement positives, en témoignent les réactions à l’issue des éditions précédentes :

  • 92 % des participantes se sentent mieux armées pour postuler à une fonction de management
  • 95 % pensent pouvoir mieux évaluer leurs propres compétences
  • 96 % confient avoir à présent une meilleure idée du fonctionnement d’une sélection de management
  • 80 % des femmes affirment être, grâce à Top Skills, mieux préparées pour participer à l’avenir à des sélections de management
  • 60 % ont l’intention de postuler pour une fonction de management immédiatement après Top Skills

« Grâce à Top Skills, ma carrière a pris un nouveau tournant »

Voici quelques réactions de participantes après Top Skills :

  • « Pour moi, c’était important d’effectuer un cas pratique qui s’est déroulé exactement de la même manière qu’une vraie sélection de management. Cela m’a énormément appris, car, a posteriori, j’avais une meilleure idée de mes faiblesses et j’ai pu développer davantage d'aptitudes. Depuis lors, j'ai plus confiance en moi et ma carrière a pris un nouveau tournant. »
  • « À présent, j’ai une meilleure idée de ce que je peux attendre d’une (partie de) procédure de sélection et on m’a donné plusieurs conseils importants qui me permettront d’améliorer mon approche de telles procédures. »
  • « L’entretien constitue une expérience très intéressante. Il me donne une idée de ce sur quoi je dois mettre l’accent durant la préparation et de la façon optimale de mettre à profit le temps qui m’est imparti. »
  • « J’étais déjà motivée pour postuler pour une fonction de management. Non seulement ma participation a renforcé ma confiance en moi, mais j’ai désormais une meilleure connaissance des aspects que je dois améliorer. J’ai d’ailleurs bien l’intention d’y travailler. »
  • « À la suite de quelques mauvaises évaluations, j’avais pris peur des tests. Désormais, je connais mieux les points sur lesquels je dois travailler et surtout la façon dont je dois démontrer leur maîtrise lors d’un entretien similaire. »
  • « Cela m’a donné un aperçu de la procédure de sélection et j’ai désormais une meilleure idée des atouts que je peux mettre à profit et des aspects que je dois encore améliorer. »
  • « La formation est essentielle, tout comme il est important de poursuivre son développement personnel. Je vais essayer de continuer à développer et à affiner mes compétences pour mes collaborateurs, mon organisation et pour moi-même. »

Informations pratiques concernant Top Skills top management

Top Skills top management s’adresse aux femmes :

  • titulaires d’un diplôme universitaire (licence/master)
  • OU exerçant une fonction de niveau A au sein de l’administration fédérale
  • ET disposant d’au moins 6 ans d’expérience dans deux des domaines suivants : la gestion de projet, la gestion de budget ou la supervision d’une équipe
  •  OU ayant au moins 10 ans d’expérience dans un même domaine d’activité.

Les inscriptions sont ouvertes du 8 au 26 septembre 2014. Parmi toutes les candidates, un jury en sélectionne 40 qui pourront participer à Top Skills. Les assessments proprement dits auront lieu en novembre 2014 dans les bâtiments de Selor (Boulevard Bischoffsheim 15, 1000 Bruxelles).

Vous désirez davantage d’informations au sujet de Top Skills top management et des conditions de participation ?