Les tests de raisonnement abstrait sont des outils incontournables en sélection professionnelle. En effet, il a été démontré que leur validité prédictive, c’est-à-dire leur capacité à prédire la performance des candidats dans leur environnement professionnel futur, fait partie des plus élevées parmi les tests de sélection, et ce sans influence de la formation et de l’expérience passée. C’est pourquoi il est capital de pouvoir rendre ce test accessible à tous les candidats. Dans le cas présent, il importe donc d’aller au-delà de la nature fondamentalement visuelle du test abstrait et d’en trouver une version alternative mieux adaptée aux personnes aveugles tout en conservant au mieux les qualités psychométriques du test original.

Qu’est-ce que la compétence de raisonnement abstrait, et comment est-elle mesurée ?

Le raisonnement abstrait se traduit par la capacité à déduire des règles au départ d’une série d’informations abstraites et à appliquer celles-ci à un nouvel ensemble d’informations. Dans le monde du travail, cela est illustré notamment par l’aptitude d’un employé à se familiariser plus facilement à des informations ou à des situations inhabituelles et à les résoudre de manière autonome.

Dans le module 1 du screening générique de Selor, le test de raisonnement abstrait se compose d’un écran de base suivi d’une ou plusieurs questions. Sur l’écran de base, se trouvent des figures de base et des figures finales, séparées par une série de points représentant des transformations appliquées aux figures de base. La tâche du candidat est de déduire les règles de transformation illustrées sur cet écran de base et de s’en servir pour répondre aux questions.

Quelles adaptations pour les personnes aveugles et malvoyantes ?

Le test LogDed est une première version adaptée du test de raisonnement abstrait. Ce test consiste en une série de déductions logiques sous forme de texte. Par exemple : « A est plus petit que B ; B est plus petit que C. Quelle est la relation entre A et C ? » Toutefois, ce test présente plusieurs inconvénients. Notamment le fait qu’il évalue le raisonnement logique plutôt qu’une réelle compétence de raisonnement abstrait.

Dans un souci d’innovation, d’accessibilité et de validité de ses outils de sélection, Selor a donc décidé de développer et de valider une forme tactile du test de raisonnement abstrait, cette fois-ci presque identique au test original. Seules différences notoires, les figures sont en relief et le changement de couleur se traduit par une modification de texture.
Cette idée d’une forme tactile s’inspire à la fois des possibilités offertes par les progrès de l’imprimerie 3D et de l’existence de tests psychométriques tactiles comme, entre autres, l’échelle d’intelligence haptique pour personnes aveugles développée par Shurrager. 

3d_1
Les figures ont été imprimées en 3D  en partenariat avec l’entreprise Materialise

Etat des lieux et perspectives futures

Selor met actuellement en place une phase d’analyse qualitative où des candidats aveugles et malvoyants testent deux exercices de raisonnement abstrait et remplissent ensuite un questionnaire de satisfaction qui nous permet d’avoir un premier regard sur l’efficacité de l’outil et d’obtenir quelques pistes éventuelles en vue de l’améliorer.

L’étape suivante consiste en une phase de validation où le test de raisonnement abstrait 3D dans sa forme finale sera administré à un échantillon de candidats plus important afin de créer une série de normes en fonction du niveau du candidat et probablement de la nature de son handicap. Le test de raisonnement abstrait restant un élément central des sélections professionnelles, nous espérons ainsi nous diriger vers une solution efficace en termes d’accessibilité pour les personnes atteintes d’un handicap visuel.