Un agréable microclimat chaud, du microbanking sûr, de petits logements élégants : tout est « micro » et généralement positif, mais parfois tout de même un peu particulier. C'est comme cela que ça se passe aussi au travail, surtout lorsqu'on travaille dans une prison !

Étant quelque peu réfractaire à tout ce qui est méga, global et aux médias de masse, j'ai adopté il y a quelque temps un tout autre état d'esprit dans le cadre de ma carrière. Les plus grands projets, aussi bien intentionnés soient-ils, n'atteignent bien souvent pas le résultat escompté de manière définitive. De nombreux citoyens (collègues, détenus, victimes et leur famille…) n'ont que faire d'un BV (Bekende Vlaming, un Flamand célèbre) sur le retour qui présente un programme sur la vie dans les prisons dans le but d'augmenter son cachet et les chiffres d'audience de sa maison de production. En d'autres termes, tout cela me paraissait parfois trop et trop grand !

Vous pouvez lire l'article complet sur le site web de Fedra.

blog_cipier
Photo: Fedra