Bronzer n'est pas sans danger, que ce soit à la plage ou sous les néons violets des bancs solaires. Ces derniers font l'objet de contrôles stricts et doivent se plier à une réglementation spécifique. La Direction Générale du Contrôle et de la Médiation du SPF Économie veille pour cela au grain.

Le printemps s'est bien fait attendre cette année. Les quelques rares apparitions du soleil et les températures automnales ont poussé, encore plus que d'habitude, les accros au bronzage et les aficionados du hâle doré vers les bancs solaires. Avec parfois un peu d'inconscience. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), un cancer sur trois diagnostiqué dans le monde est un cancer cutané. Or, la plupart de ces cancers cutanés sont dus à une surexposition aux rayonnements ultra-violets (UV).

Vous pouvez lire l'article complet sur le site web de Fedra.

zonnebank
Photo : Fedra