Selor a reçu un nombre considérablement plus élevé de candidatures en 2012 qu'en 2011. 115.152 candidatures avaient été soumises en 2011 et ce chiffre a augmenté pour passer à 134.508 en 2012, soit une augmentation de 17 %. Le nombre d'offres d'emploi a également augmenté pour passer de 4.701 en 2011 à 5.852 en 2012, soit une augmentation de 24 %.

  • Du 01/01/2012 au 31/12/2012 : 134.508 candidatures : +17 % par rapport à 2011
  • Du 01/01/2012 au 31/12/2012 : 5.852 offres d'emploi : +24 % par rapport à 2011.
La Justice et les Finances en tête de liste

Ces augmentations sont remarquables. L'augmentation de 17% du nombre de candidatures est due en partie aux nombreuses candidatures pour l'emploi de gardien de prison au sein du SPF Justice (36.356). Les campagnes en faveur de la lutte contre la fraude et des young potentials menées par le SPF Finances ont également attiré de nombreux candidats (Selor a reçu au total près de 13.632 candidatures pour ce SPF). En plus des recrutements pour les services publics fédéraux, de nombreuses candidatures ont aussi été enregistrées pour d'autres administrations ou services publics : la Région wallonne (5.732), l'Ordre judiciaire (5.051), le Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale (4.521) et les pompiers de Bruxelles (4.142).

De nombreuses offres d'emploi

L'augmentation du nombre de candidatures est directement liée aux postes vacants. En termes d'offres d'emploi, Selor reçoit des services du personnel une estimation du nombre de collaborateurs qu'ils veulent embaucher durant l'année ou les années à venir. Nous ne parlons pas du nombre d'engagements effectifs. Si une offre d'emploi n'est pas comblée par le biais d'une certaine procédure, elle est à nouveau comptabilisée comme offre d'emploi lorsqu'elle est proposée via une autre procédure. Nous avons reçu 5.828 offres d'emploi en 2012. Le SPF Finances en a soumis 1.145. Viennent ensuite le SPF Justice avec 987, la Communauté française avec 789 et l'Ordre judiciaire avec 500 offres d'emploi.

Le candidat moyen pour 2012
  • niveau de formation de l'enseignement secondaire ou aucun diplôme
  • francophone
  • homme
  • moins de 30 ans
  • originaire du Hainaut ou de Bruxelles

En termes de rôle linguistique des candidats, nous enregistrons 69 % de francophones et 31 % de néerlandophones. La répartition en fonction du sexe se présente comme suit : 45 % de femmes contre 55 % d'hommes. En analysant les niveaux de diplôme, nous constatons que 19 % possèdent un diplôme de master, 18 % un diplôme de bachelier, 36 % un diplôme de l'enseignement secondaire supérieur et 26 % un diplôme de l'enseignement secondaire inférieur ou aucun diplôme. L'impact du nombre de candidats pour l'emploi de gardien de prison (ou assistant de surveillance pénitentiaire, ASP) pèse lourd dans la balance. En ne tenant pas compte de ces candidats, nous constatons la répartition suivante : 27 % master, 25 % bachelier, 30 % enseignement secondaire supérieur et 18 % enseignement secondaire inférieur ou aucun diplôme.

Près de 70.000 candidats ont passé des tests chez Selor

En 2012, Selor a screené 68.755 candidats (il s'agit ici de toutes les missions de screening qui ont été clôturées par Selor en 2012 : les tests linguistiques, tests de promotion et tests pour les agents de gardiennage entrent aussi en ligne de compte en plus des missions de screening pour un recrutement).

En savoir plus ?

Vous retrouverez dans le rapport tous les chiffres de 2012 concernant le recrutement et le screening.