Rocky De Wiest

Je travaille pour la Défense, au service du personnel du Cyber Security Operations Center (CSOC) d’Evere. Ce centre se charge de la protection des différents réseaux de la Défense.

En quoi consiste votre tâche ?

Je travaille ici depuis deux ans. Comme la plupart des nouveaux arrivants, j’ai d’abord travaillé six mois au service ‘incident response’. C’est un moyen de bien apprendre à connaître notre service. Après six mois, j’ai pu commencer à travailler en tant que ‘malware analyst’, fonction que j’occupe toujours actuellement. Mon travail consiste à dresser l’inventaire des menaces posées par des logiciels malveillants et à prendre les mesures adéquates. Pour ce faire, je travaille en étroite collaboration avec des collègues d’autres départements du CSOC.

Y a-t-il également des civils qui travaillent au CSOC ?

Je suis moi-même un militaire. J’ai étudié à l’Ecole Royale Militaire, mais une bonne partie de mes collègues sont des civils. Au CSOC, nous allons embaucher de nombreux spécialistes en cybersécurité cette année. Ce seront tous des civils. Dans notre service, nous sommes tous collègues. La seule différence est que les militaires portent un uniforme. Celui qui débute ici comme civil est toutefois rapidement familiarisé avec les procédures propres à un environnement militaire.

Quels sont les avantages de travailler pour votre employeur actuel ?

La Défense mise fortement sur la cybersécurité et investit à fond dans le développement du CSOC. Nous déménagerons par exemple très prochainement dans un bâtiment rien que pour nous, où nous pourrons réaliser nos tâches dans un environnement high-tech avec des équipements à la pointe.

De quelles compétences avez-vous besoin pour travailler ici ?

Une bonne dose de curiosité et la passion de l’informatique sont des facteurs de motivation chez chacun d’entre nous. Par ailleurs, il faut se sentir très concerné par la sécurité et pouvoir penser ‘out of the box’. Comment protéger au mieux des données ? Comment sécuriser l’accès aux systèmes informatiques ? Ce sont des questions que nous nous posons. Nous essayons à cet égard de nous immiscer dans le mode de pensée des hackers et nous recherchons les façons optimales de sécuriser nos systèmes.