Faites la connaissance de Pascal Drion

Ma première journée, je m’en souviens comme si c’était hier et pourtant plus d’un quart de siècle s’est écoulé depuis ce jour où j’ai été accueilli par le chef du service du personnel. Une fois les formalités d’usage accomplies, je fus conduis dans un autre bâtiment qui abritait le service en charge de l’établissement du compte général de l’Etat. Là, j’y rencontrai ceux qui allaient être respectivement mon inspecteur général et mon directeur durant les premières années de carrière. Le hasard voulut que ce fonctionnaire, récemment nommé directeur, organisait, ce jour-là, un drink en raison de sa promotion : c’est donc, le verre à la main et en mangeant des toasts que je fis la connaissance de ceux qui allaient être mes collègues durant de nombreuses années.

Parlez-nous de votre travail …

L’Administration de la Trésorerie est composée de trois grandes administrations : l’Administration des Questions Financières Internationales et Européennes, l’Administration du Financement de l’Etat et des Marchés Financiers et l’Administration Paiements.

Au sein de cette dernière, je suis d’une part, en charge du service général de l’Administrateur Paiements et d’autre part,  j’exerce aussi le rôle de fonctionnaire de surveillance pour les comptables de l’Administration Paiements et pour le Fonds monétaire.

Pour les activités « service général »,  composé d’un secrétariat et d’une cellule juridique, il s’agit avant tout d’être le relais entre le management et les services opérationnels, d’assurer la coordination et le suivi de dossiers ou projets confiés à l’Administration Paiements, de répondre à des demandes diverses tant internes qu’externes et d’initier des actions en vue d’atteindre les objectifs stratégiques et opérationnels définis pour l’Administration Paiements.

En tant que fonctionnaire de surveillance, il y a lieu de contrôler les comptes de gestion des différents comptables, de certifier la concordance des pièces justificatives avec les opérations comptabilisées, de vérifier les droits constatés et la situation de caisse et puis, une fois ces contrôles réalisés, de transmettre les comptes signés à la Cour des comptes. 

Travailler pour votre employeur actuel est-ce selon vous un avantage ?

Le double rôle qui m’a été confié au sein de l’Administration Paiements me permet d’avoir des journées bien remplies qui ne sont jamais identiques tant la variété des actions ou des tâches à exécuter est grande. Il faut en permanence faire preuve de réactivité et de créativité pour répondre aux diverses demandes ou sollicitations.

Par ailleurs, les récentes évolutions intervenues dans le domaine des ressources humaines (horaire variable, télétravail, cercles de développement,…) offrent aux agents du SPF Finances une plus grande flexibilité et des opportunités en termes de formation continue et de carrière.

Quelle est la réalisation dont vous êtes le plus fier ?

Il y en a plusieurs et souvent, elles sont le fruit d’une bonne collaboration entre collègues dans un esprit convivial et positif visant à atteindre un objectif commun. Mais puisqu’il faut en choisir une en particulier, je dirais celle liée à des activités de formation. Au cours de ma carrière, j’ai donné des cours de finances publiques à des agents de tout horizon et j’espère avoir réussi, aux travers de ces formations,  à leur faire découvrir une matière qui, de prime abord, est un peu rébarbative mais qui, au travers d’exemples et de situations concrètes, se révèle des plus passionnantes.