Les femmes demeurent encore sous-représentées dans les fonctions de management et ce, quel que soit le domaine, le secteur ou le pays. Cela concerne principalement les fonctions avec un large pouvoir de décision et de grandes responsabilités. Ainsi, au sein de l’administration fédérale, seulement 26 % des top managers sont des femmes.

Top Skills : plus de femmes dans les fonctions top

Top Skills est la campagne annuelle de Selor afin d’encourager les femmes avec de l’expérience à postuler pour les fonctions de top management dans l’administration fédérale.

Concrètement, il s’agit de fonctions à mandat qui font l’objet d’une procédure distincte chez Selor. Parmi celles-ci, citons des fonctions comme celle de président d’un service public fédéral, de directeur (général) d’un service ou d’un département …

Participer gratuitement à un assessment de management

Cette année encore, les femmes ayant des ambitions managériales pourront participer gratuitement en novembre à une simulation d’assessment de management qui leur permettra de mieux cerner leurs forces et leurs points de développement. C’est aussi l’occasion pour elles de se familiariser avec la procédure pour les fonctions de top management.

Conditions de participation

Cette épreuve est ouverte aux femmes ayant un diplôme de base de 2e cycle (ex : licence/master) de l’enseignement universitaire ou de l’enseignement supérieur de type long ou exerçant une fonction de niveau A au sein de l’administration fédérale.
Elles doivent également avoir une expérience de management de plus de 6 ans ou une expérience professionnelle pertinente d’au moins 10 ans dans un même domaine d’activité.

Nouveautés en 2017 : séance d’info & réseautage

Le succès des années précédentes et le feed-back positif des participantes ont incité Selor à enrichir l’édition de cette année. Comme nouveauté cette année, Top Skills commencera ainsi par une séance d’information qui sera organisée fin septembre 2017. Les experts de Selor y expliqueront clairement les procédures et donneront des conseils pour optimiser son C.V. ou encore pour se préparer aux sélections de management, par exemple. Des femmes top managers viendront également témoigner de leur parcours professionnel.

La séance d’info comprendra également un déjeuner rencontre, qui permettra aux femmes ambitieuses de réseauter. Les top managers Tania DEKENS et Anne KIRSCH ainsi que des représentantes du réseau FELINK y seront présentes.

Autre nouveauté : développement personnel

Deuxième nouveauté au programme : Selor prévoit des conseils sur un trajet de développement personnel après l’assessement. Toutes les participantes reçoivent une évaluation personnelle et des conseils de développement. Avec les assesseurs, elles examinent quelles sont les étapes nécessaires au développement d’éventuelles compétences. Cela s’accompagne de propositions de formations ou de trainings.

Mieux armées pour les sélections de top management

C’est un fait : Top Skills porte ses fruits. Les résultats de l’enquête suite à la dernière édition Top Skills le confirment :

  • 86 % des participantes comprennent mieux les procédures de sélection et leurs exigences
  • 82 % sont capables de mieux évaluer leurs compétences grâce à leur participation à Top Skills
  • 96 % se sentent mieux armées après Top Skills.

Top Skills 2017 vous intéresse ?

La session d’information a eu lieu le 28 septembre. Vous pouvez à présent vous inscrire à la partie assessements. Si vous remplissez les conditions de participation, vous pouvez vous inscrire jusqu’au 20 octobre.

Un jury sélectionnera 24 femmes (12 néerlandophones et 12 francophones) sur base de leur cv mais surtout sur base de leur motivation. Les assessments auront lieu les 27, 28 et 30 novembre 2017.

En cas d’un nombre trop important de profils similaires, la priorité sera accordée à la motivation des participantes (motivation intrinsèque et participation éventuelle à la session d’info).

Veuillez cliquer ici pour poser votre candidature.

Thumb _topskills _chrisdekoninck Chris De Koninck
Directeur P&O chez Fedict

"Le feed-back que j’ai reçu sur la compétence « réfléchir au niveau stratégique » et sur l’approche de cas m’a personnellement été très utile."

Lisez le témoignage !