Personnes avec peu ou sans qualification

Selor veut donner des chances égales pour tous de travailler dans l’administration fédérale. Même les personnes qui ne disposent pas d’un diplôme peuvent entrer en ligne de compte pour un emploi. C’est pourquoi Selor utilise des procédures de sélection adaptées.

Aucun diplôme

Jusqu’à présent, le diplôme constitue souvent une condition de participation sine qua non. Quid des personnes qui ne disposent pas du diplôme mais des compétences et/ou de l’expérience appropriée ? Selor entend tout de même leur permettre de participer aux procédures de sélection. Ainsi, une personne n’ayant pas de diplôme peut notamment devenir gardien de prison (assistant de surveillance pénitentiaire). Ce projet est intitulé Compétences acquises antérieurement (CAA).

Compétences acquises antérieurement (CAA)

Avec le projet CAA, Selor entend donner leur chance aux candidats n’ayant pas de diplôme ou ne disposant pas du diplôme normalement requis. Ils peuvent ainsi postuler pour certains emplois pour lesquels ils n’entreraient pas en ligne de compte normalement. Pour ce faire, ils doivent toutefois obtenir une dite ‘carte d’accès’. En outre, le projet CAA a aussi pour objet de donner une chance aux personnes qui ont une certaine expérience, mais pas le diplôme correspondant. Par exemple, vous pouvez avoir un master en langues et travailler comme informaticien.

Carte d’accès

Les candidats n’ayant pas le diplôme adéquat peuvent postuler pour certains emplois grâce à une ‘épreuve de la carte d’accès’ chez Selor. Cette épreuve permet de vérifier si un candidat peut fonctionner à un certain niveau. En cas de réussite, le candidat reçoit une attestation, la ‘carte d’accès’. Celle-ci vous permettra ensuite de postuler pour l’emploi.

Tout savoir sur la carte d’accès